Peindre meuble bois

Le bois est un produit naturel qui contient de la résine, de la graisse et de l'huile. Pourtant, il est indiqué de traiter le bois afin qu'il reste en aussi bon état que possible.

  • Coût
    €32.98
  • nombre d'étapes
    4
partager
Imprimer

Étape 1 | Préparation

Il faut toujours bien nettoyer des meubles de jardin avant de pouvoir les traiter. Les surfaces à peindre doivent être propres, dépoussiérées, bien lisses et sèches. Et il faut aussi éliminer les dépôts d'algues. La couche de peinture précédente est usée mais encore bien accrochée ? Dans ce cas, le bois doit être minutieusement poncé (dans le sens du bois, tant les grandes surfaces que les coins et les bords) puis dégraissé/nettoyé.

Assurez-vous qu'il n'y a pas de parties spongieuses (pourriture du bois). La pourriture du bois attaque le bois et le rend spongieux. Et l'humidité renforce ce phénomène. Éliminez toutes les parties affectées. Appliquez un produit arrêtant la pourriture du bois sur le bois sain autour des parties que vous avez éliminées et bouchez les trous avec une pâte à bois. Poncez les parties bouchées. Si vous travaillez avec une lasure transparente, n'oubliez pas que les parties retouchées se verront toujours à travers la lasure.

Il est préférable de commencer le travail tôt le matin. La peinture pourrait sécher trop rapidement l'après-midi lorsque le soleil est à son zénith.

Étape 2 | Application de la couche d'apprêt

L'utilisation ou non d'une couche d'apprêt spéciale dépend de la surface à peindre.

Trois scénarios sont possibles :

  1. Couches existantes en bon état : il ne faut pas appliquer de primer/apprêt.
  2. Bois non traité : Dans ce cas, utilisez toujours un primer ou un apprêt, que vous appliquiez de la peinture couvrante ou de la lasure ensuite. Une couche d'apprêt est importante : elle rend le bois moins poreux, améliore l'adhérence entre la peinture et le bois et allonge la durée de vie de la couche de finition.
  3. Les couches précédentes ne sont plus en bon état : la peinture qui pèle ou s'écaille doit être éliminée jusqu'au bois nu. Poncez ensuite la surface et appliquez comme avec du bois non traité une couche de primer/apprêt.

Si vous peignez ou lasurez vos meubles avec une laque ou une lasure transparente, utilisez un apprêt transparent.

Autre conseil : avant d'utiliser un pinceau pour la première fois, passez-le quelques fois sur un morceau de papier de verre. Les poils détachés resteront ainsi sur le papier de verre plutôt que dans votre peinture.

Choisissez une brosse ou un rouleau de qualité.

Étape 3 | Application de la peinture

Une fois le primer/l'apprêt appliqué et sec, vous êtes prêt pour appliquer les couches de finition. Vous obtiendrez un meilleur résultat avec deux couches : le bois sera mieux protégé et la peinture durera plus longtemps.

Mélangez bien la peinture/lasure avant de commencer. Peignez les grandes surfaces d'abord au rouleau dans le sens du bois. Passez ensuite à nouveau avec une brosse. Attention aux endroits inaccessibles au rouleau (coins, rainures, etc.).

Placez un insert pour bac à peinture dans votre bac avant de le remplir. Lorsque vous avez fini, il suffira de reverser le restant de produit dans le pot. Laissez sécher le reste dans l'insert. Il ne vous reste plus ensuite qu'à le jeter. Votre bac à peinture restera ainsi bien propre.

Étape 4 | Après la peinture

Retirez avec précaution tous les rubans de masquage quand la peinture est encore humide. La térébenthine, comme la peinture acrylique, sont nocives pour l'environnement. Ne jetez pas l'eau souillée/la térébenthine à l'égout. Vous ne souhaitez plus réutiliser votre pinceau ou votre rouleau ? Laissez-le sécher et jetez-le avec les déchets ménagers, comme les boîtes ou bacs de peinture secs.

0 commentaires