N'y allons pas par quatre chemins : on trouve de l'amiante partout. Dans nos maisons et dans notre environnement. Autrefois, et certainement jusque dans les années '80 du siècle passé, il passait notamment pour être un excellent matériau de construction et d'isolation. Il est solide et ininflammable. Nous savons entre-temps que l'amiante est aussi dangereux. Les fibres dont il est composé peuvent causer des problèmes de santé à terme, comme même certaines formes de cancer. Il ne vaut donc mieux pas les inhaler.

Mais attention, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Les affections les plus graves causées par l'amiante apparaissent presque seulement chez des personnes qui ont autrefois été en contact avec l'amiante à titre professionnel. Il nous faut néanmoins tous être prudents lorsque nous allons exécuter des travaux de démolition ou de rénovation dans ou autour de la maison. Ce n'est que si votre habitation date d'après l'an 2000 que le risque d'avoir de l'amiante à la maison est presque nul.

À quels matériaux devez-vous absolument prêter attention ?

• Tôles ondulées. Toutes les tôles ondulées datant d'avant 1998 contiennent probablement de l'amiante. Vous pouvez dormir sur vos deux oreilles seulement si elles portent le signe NT (qui signifie New Technology) : elles ne contiennent alors pas d'amiante.

• Matériaux d'isolation. Les vieux matériaux d'isolation contiennent probablement de l'amiante : songez par exemple au plâtre blanc autour des conduites, au carton dans les appareils électriques et aux plaques servant à isoler les locaux humides ou les chaufferies.

• Vieux tuyaux. Plus de 40 000 km de vieilles conduites utilitaires souterraines contiennent encore de l'amiante : les tubes de ciment pour les égouts, la ventilation, l'évacuation de l'eau de pluie, les cheminées ou coffrages.

• Couvertures de façades et de toits. Les ardoises sont exemptes d'amiante seulement si elles ont été fabriquées après 1996 ou si elles portent le signe « NT ».

• Vieux revêtements de sol. Soyez vigilant si vous tombez sur de vieux revêtements de sol, surtout s'ils sont en vinyle. Un feutre contenant de l'amiante est souvent fixé sur le dessous.

Vous pouvez uniquement enlever l'amiante vous-même s'il est question d'amiante lié. Le cas échéant, les fibres ne peuvent pas se libérer, sauf si les matériaux sont cassés ou endommagés. Les tôles ondulées ou ardoises contenant de l'amiante en sont des exemples. Attention : portez toujours des vêtements de protection appropriés (une combinaison jetable, un masque antipoussière de bonne qualité, des gants, des lunettes de sécurité) et ne cassez ou endommagez pas les matériaux !

Est-il question d'amiante friable (par exemple dans l'isolation (injectée) contenant de l'amiante autour des conduites) ? Dans un tel cas, vous devez toujours avoir recours à un désamianteur agréé.

Vérifiez toujours la marche à suivre sur l'app AsbestCheck ou sur le site Internet www.solutionspourlamiante.be !