Placer une porte

Lors de l'achat de votre porte vous trouverez un choix de portes construites dans les essences les plus variées et les bois les plus précieux. Les dimensions des huisseries sont normalisées, la hauteur courante est de 211 cm et les largeurs standards sont 73, 83 et 93 cm.

  • Placer une porte

    Télécharger le PDF
  • Types de porte :

    Les portes peuvent être pleines, creuses ou vitrées.

    Portes creuses

    Elles sont les plus courantes et économiques.
    Des panneaux en contreplaqué ou fibre de bois sont appliqués sur un cadre de bois.
    La surface de ces panneaux peut-être prête à peindre. Certaines portes creuses sont recouvertes d'un placage de stratifié imitation bois.

    Portes pleines

    Les portes en bois massif sont plus onéreuses, plus lourdes mais plus résistantes aux chocs. Selon le type on peut les peindre ou les vernir.

    Conseils

    Si vous installez des portes en bois massif (chêne, méranti, pin…), vous devez déballer votre porte 24 H à l'avance dans le local où elle sera installée.
    Une serrure peut être dite « de main droite » ou « de main gauche » selon le sens d'ouverture de la porte qu'elle équipe. Un moyen sûr pour éviter toutes erreurs : les portes tournant dans le sens des aiguilles d'une montre sont dites « à droite » les autres sont dites « à gauche ».

    Terminologie

    1. Cadre ou chambranle : planches de bois entourant la porte et sur lesquelles celle-ci est fixée.
    2. Linteau : partie horizontale supérieure du chambranle.
    3. Encadrement : moulure décorative qui camoufle l'espace entre le chambranle et le mur.
    4. Moulure d'arrêt ou feuillure : petite section de bois sur le pourtour du chambranle servant d'arrêt à la course de la porte.
    5. Charnière ou penture : pièce métallique reliant la porte au chambranle.
    6. Vantail

    Prendre des mesures

    Prenez les dimensions pour l'achat de votre porte seulement lorsque les murs et le sol sont achevés. Mesurez l'ouverture de votre porte en, hauteur, et en largeur. Si les mesures obtenues diffèrent les unes des autres prenez la plus petite.

    Un vantail doit s'ouvrir et se fermer sans point dur et s'encadrer symétriquement dans l'encadrement.

    • Jeu en haut et sur les côtés : 2 mm
    • Jeu au dessus du seuil : 6 à 12 mm

    Pose

    Le cadre

    Assemblage :

    Vérifiez avant montage que les dimensions des 3 panneaux correspondent à la dimension du cadre de porte.
    Assemblez-les sur le sol en fixant ensemble les trois morceaux à l'aide de vis. Pré-percez pour éviter l'éclatement du bois.

    Installation :

    Placez le cadre dans l'ouverture et insérez des cales de bois de chaque côté. Vérifiez avec un niveau que le cadre est parfaitement horizontal et vertical. Vérifiez ainsi que les dimensions pour insérer la porte sont respectées.

    Vissez ou clouez le cadre au mur en perçant les trois cales de chaque côté de la porte.

    Coupez éventuellement les morceaux de cales qui dépassent en faisant attention à ne pas abîmer le cadre de la porte.

    Les moulures :

    Si l'espace entre le cadre et mur est trop important rebouchez-le avec du plâtre.

    Mesurez une longueur de moulure contre le montant du dormant et reportez la hauteur interne de la moulure plus 3 mm. Sciez la moulure à l'onglet au repère à 45°.

    Pour éviter que les moulures ne se fendent, tapez sur la pointe du clou avec votre marteau.

    Clouez ensuite les moulures sur l'encadrement avec des clous à intervalle de 40 cm.

    Enfoncez les têtes de clous avec un chasse clou.

    Fixez les charnières dans l'espace prévu en serrant progressivement. Commencez par celles des extrémités, ensuite celles du centre. La patte du gond doit affleurer la surface du bois.

    Le vantail

    Les charnières :

    Présentez les charnières dans les espaces prévus, faites un repère des trous de fixation avec un crayon et pré-percez les emplacements des vis. Vissez.

    Le vantail :

    Calez le vantail en position ouverte et vérifiez que les charnières se mettent exactement dans l'emplacement prévu. Vissez une seule vis par charnière et vérifiez que le vantail ferme correctement, vissez toutes les vis à fond.

    La moulure d'arrêt :

    Prenez la dimension des moulures d'arrêt à l'intérieur du dormant et coupez-les. Clouez les pointes chaque 30 cm.

    Placer les serrures à encastrer avec ses plaques de finitions :

    On les appelle aussi serrures à mortaiser ou à larder. Cette serrure est conçue pour les portes intérieures. Elle est dotée d'un pêne demi-tour (actionnée par la poignée) et peut-être aussi munie d'un pêne dormant. Celui-ci est, dans le cas des portes intérieures, simplement actionné par une clé à chiffre.

    Si vous devez changer votre serrure, un gabarit se trouve dans votre rayon vous permettant de comparer avec votre ancienne serrure, afin que les emplacements des trous existants correspondent.

    Choisissez le bon cylindre, vérifiez les côtes X et Y.

    Les serrures à encastrer sont souvent réversibles. Pour inverser la serrure, rentrez la pêne dans le coffre (1), ensuite faites-la pivoter (2) d'1/2 tour avant de la laisser ressortir de la têtière

    Il peut être nécessaire d'ajuster la tôle de la gâche, en la repliant légèrement afin qu'elle se trouve bien au ras du chambranle.

    Pose d'un vantail sur un dormant existant

    Utilisez le vantail existant comme gabarit, pour tracer la découpe du neuf. Dans le cas contraire, plaquez le vantail neuf contre le dormant et marquez le périmètre à couper. Réduisez la hauteur, de façon symétrique pour le bas et le haut du vantail. Placez-le vantail recoupé et faites-le reposer sur des cales dans l'encadrement.

    Pour marquer la largeur du vantail, faites-le à deux, un de chaque côté. Passez un crayon sur le vantail contre le montant du côté de la serrure. Reportez la dimension et recoupez du côté des charnières. Il vous faudra refaire les emplacements de celles-ci à l'aide d'un ciseau à bois. Cassez les angles avec du papier abrasif.

    Relevez les positions des charnières sur le dormant et reportez-les sur le nouveau vantail. Tracez le contour des charnières avec un crayon. Entaillez les logements des charnières à l'aide d'un ciseau à bois et fixez-les. Conservez la gâche existante si elle s'ajuste, si pas changez-là. Fermez la porte et marquez les côtés du pêne. Posez la serrure et le vantail et replacez l'arrêt de porte.

    Remédier aux défauts d'une porte

    Le haut ou le bas d'une porte qui coince

    Si une porte frotte sur le sol ou sur le linteau :
    dégondez la porte et séchez le bois avec un décapeur ou un sèche cheveux. Si la déformation est importante placez la porte sur des trétaux, rabotez en partant des extrémités vers le centre pour éviter de faire éclater les bords, remettez la porte en place.

    La porte qui grince

    Graissez les gonds avec un lubrifiant en aérosol. Ouvrez et fermez la porte plusieurs fois pour faire pénétrer le lubrifiant.

    Les charnières se laissent aller

    Retirez les mauvaises vis et remplacez-les par des vis de diamètre plus important.

    La pêne ne s'engage plus dans la gâche

    Si la porte est gauchie, la pêne ne s'aligne plus avec la gâche.
    Vous pouvez corriger ce défaut en élargissant son ouverture avec une lime.