Magazine jardin 2016 - Découvrez-le ici ou demandez votre exemplaire dans votre magasin Brico !
Sluiten

Construire une terrasse

Selon le décor désiré, vous devez appareiller les pavés afin d'obtenir les bons motifs. Les placements à angle droit (90°) sont évidemment plus faciles que ceux en biais, car il y aura moins de découpes et moins de déchets.

  • Construire une terrasse

    Télécharger le PDF
  • Quelques exemples de combinaisons

    1. Chevrons diagonaux
    2. Chevrons avec bordure droite
    3. Vannerie et calepinage de couleurs
    4. Appareillage en vannerie
    5. Appareillage à coupe de pierre
    6. Appareillage à bâtons rompus

    Mise en oeuvre

    Les bordures de maintien

    Vous devez impérativement bloquer les pavés (dit "autobloquants") avec un bordurage de maintien.

    2 possibilités existent :

    La bordure en planche de bois

    Enfoncez des piquets dans le sol, ils retiendront la planche de bordurage. Ces parties de bois devront recevoir un traitement fongicide et de protection. Selon le type de passage (léger ou lourd). Utilisez des sections de bois adaptées.

    Piquet de 45 x 45 mm et planche de 19 x 120 mm.

    La bordure en béton

    Ces bordures existent en différents coloris pouvant s'assortir avec vos pavés.

    Elles seront bétonnées au niveau du dallage ou à un niveau supérieur selon votre goût. Vous pouvez aussi utiliser des pavés sur leurs tranches.

    Préparer le béton

    Au sol ou dans une auge : gâchage à la main

    Mesurez les ingrédients au moyen de deux grands seaux de contenance identique, un seau pour le ciment (parfaitement sec) un pour le sable et les agrégats. Mélangez le sable et les agrégats.

    Creusez un cratèreau milieu, répandez-y le ciment, mélangez- le jusqu'à obtenir un mélange de couleur uniforme. Creusez à nouveau un cratère, versez de l'eau avec un arrosoir.

    Repoussez le mélange sec à l'intérieur jusqu'à ce que l'eau soit absorbée, malaxez le mélange mouillé en le hachant. Ajoutez de l'eau jusqu'à obtention d'une consistance crémeuse.

    Pour tester la souplesse du mélange, formez des rigoles avec le dos de la pelle ou de la truelle. Le mélange doit conserver sa forme sans s'écrouler.

    Gâchage à la bétonnière

    Vérifiez que la machine est bien calée avant de la mettre en route. Versez, avec un seau ou par nombre de pelles, le sable et le gravier dans le tambour. Ajoutez ensuite le ciment. Versez de l'eau au fur et à mesure pour que le mélange s'épaississe. Laissez tourner 3 à 4 minutes.

    Placez une brouette sous le tambour et basculez-le sans l'arrêter pour y verser le mélange.

    Testez sa souplesse comme indiqué ci-dessus.

    Conseils
    • Ne passez pas vos mains dans le tambour qui tourne.
    • Ne vous penchez pas sur ou dans l'ouverture du tambour tournant pour observer son contenu.
    • Portez des gants.

    Les proportions

    Emploi Composition Proportion Conseils
    Béton d'usage général (à l'exception des fondations et des revêtements exposés aux intempéries) Ciment
    Sable à maçonner
    graviers (20 mm)
    1
    2
    3
    320 Kg
    680 Kg (0,45 m³)
    1175 Kg (0,7 m³)
    Fondations (radiers, chapes et assise de pavage) Ciment
    Sable à maçonner
    graviers (20 mm)
    1
    2,5
    3,5
    280 Kg
    720 Kg
    1165 Kg (0,7 m³)
    Dallages et pavages (passages extérieurs exposés et carrassables) Ciment
    Sable à maçonner
    graviers (20 mm)
    1
    1,5
    2,5
    400 Kg
    600 Kg (0,4 m³)
    1200 Kg (0,7 m³)

    Conservation des matériaux

    Veillez à bien garder séparés vos matériaux, le ciment doit être protégé de l'humidité (pluie ou projection) refermez votre sac et emballez-le si nécessaire dans un sac poubelle en plastic.

    Pour de petites quantités préférez le béton déjà prêt.

    La couche d'assise

    Cette couche est constituée d'un ballast de 8 à 10 cm d'épaisseur qui sera stabilisé de préférence sur de la bonne terre.

    Elle est constituée de sable stabilisé (mélange sable et ciment). Attention cette couche ne doit jamais être au dessus du niveau de la barrière hydrofuge de votre mur. Répandez uniformément le sable à la pelle, étalez à l'aide d'un râteau.

    2 tasseaux de bois définiront le bon niveau.

    Comment bien régler le niveau du sable ?

    Evacuation des eaux

    Il est parfois nécessaire de permettre l'évacuation des eaux afin qu'elles ne pénètrent pas lors de forte pluie dans le mur de façade. Ce caniveau avec grille est à cimenter contre le mur.

    Ce type de caniveau est réalisé en matière synthétique, vous pouvez le couper à mesure facilement.

    La pente s'effectura vers un raccordement d'évacuation des eaux de pluie (directement sur la citerne ou via le bas d'une descente de gouttière existante).

    La pose des pavés

    L'outillage nécessaire

    Avant de commencer, gardez en mémoire que la pose de grandes surfaces sera facilitée par l'utilisation d'une dameuse. Vous pouvez la louer à notre comptoir location.

    L'utilisation d'un coupe pavé (à guillotine) est aussi très pratique pour toutes vos coupes droites ou de biais.

    La pose

    Après avoir préparé l'assise, vous devez poser les pavés suivant le thème de pose que vous aurez choisi (voir le paragraphe « l'appareillage »).

    Commencez à poser les pavés en partant d'un angle et avancez sans marcher sur le lit de sable car il vous faudrait refaire tout le niveau de l'assise. Avancez par rangée de 1 mètre de large ou par zone de 1 m².

    Les pavés seront à 1 cm au dessus du niveau définitif avant le compactage.

    Lors de l'avancement placer vos genoux sur une planche, cela permettra d'étaler la charge sans enfoncer les pavés. Ceux-ci ne sont en effet pas encore bloqués. Agencez les blocs les-uns contre les autres, sans garder d'espaces libres.

    Effectuez cette opération avec précision en vous aidant d'une règle afin de vérifier le niveau régulier entre tous les pavés.

    Tracez les découpes pour découper avec la meuleuse ou le coupe pavé hydraulique.

    Passez la dameuse, les pavés vont s'enfoncer légèrement en prenant leur assise.

    Jetez du sable sur toutes les surfaces et balayez à la brosse dure afin de le faire rentrer dans les espaces entre les pavés. Un arrosage permettra ensuite de faire rentrer le sable un peu plus encore. Complétez si besoin les espaces vides.

    Les dalles

    La pose

    L'avantage d'un dallage est sa pose plus rapide du fait des grandes surfaces plus rapidement couvertes. De nombreux décors existent en dallages carrés ou rectangulaires. Les préparatifs d'assises restent identiques à la pose des pavés.

    La pose maçonnée

    On ajoutera sur l'assise de sable stabilisé du mortier sous les dalles, elles seront plus solidement ancrées, il vous sera possible de remplir les joints avec du sable comme pour les pavés ou avec un mortier liquide à étaler dans les joints et à racler ensuite. Dès la prise du ciment, nettoyez immédiatement tous les excès.

    Couper une dalle

    Vous pouvez couper une dalle soit à l'aide d'une meuleuse à disque (disque pour pierre en béton) ou avec un ciseau à froid plat et de grande largeur. Posez la dalle sur un lit de sable, il équilibrera le fond de celle-ci et empêchera qu'elle se brise en morceaux irréguliers. Tapez légèrement et régulièrement pour former un sillon régulier, et ensuite insistez en partant du centre et en allant vers les extérieurs. La dalle se séparera en 2 morceaux réguliers. Vous pouvez aussi utiliser une meuleuse d'angle munie d'un disque à pierre.

    La réparation

    Pour effectuer la réparation d'un dallage dégagez avec une truelle le sable dans les joints.

    Enlevez la dalle et remplacez-la. Si besoin aidez-vous d'un burin plat pour la soulever.

    Garnissez l'assise en fonction des espaces manquants.

    Placez la dalle sur l'assise rectifiée, damez à la massette de caoutchouc.