Magazine jardin 2016 - Découvrez-le ici ou demandez votre exemplaire dans votre magasin Brico !
Sluiten

Peindre à l'extérieur

Peindre à l’extérieur n’est pas toujours aussi simple qu’on pourrait le croire. En effet, beaucoup de facteurs entrent en ligne de compte : les conditions climatiques, le choix de la peinture et du matériel, l’état des surfaces, etc. Grâce à cette Bricofiche, vous disposerez désormais de tous les outils nécessaires pour réaliser ces travaux d'envergure. En laissant votre créativité et votre talent s'exprimer, vous obtiendrez un résultat optimal à faire pâlir vos chers voisins.

  • Peindre à l'extérieur

    Télécharger le PDF
  • Introduction

    Préparation

    Peindre l'extérieur d'une maison est un projet de grande envergure, mais si vous le faites vous-même, vous économiserez pas mal d'argent. En travaillant minutieusement et de façon méthodique, vous verrez que vous obtiendrez un résultat durable et d'apparence professionnelle. Chaque projet de peinture se divise en deux étapes : la préparation des surfaces et l'application de la peinture. Étant donné l'amplitude du travail à réaliser, vous devrez prévoir du temps pour appliquer votre couche de peinture deux semaines après l'application de la couche de fond. Si, passé ce laps de temps, vous n'avez pas la possibilité d'appliquer la couche de finition, vous devrez lavez vos surfaces à l'eau savonneuse avant de les enduire à nouveau.

    Conditions pour peindre

    N'oubliez pas de vous renseigner sur la météo au préalable et d'observer le temps qu'il fait pendant toute la durée de vos travaux. Un temps humide ou de la pluie endéans les deux heures qui suivent l'application de l'apprêt ou de la peinture pourraient en effet endommager votre travail. S'il y a beaucoup de vent, il est déconseillé de monter sur une échelle. Le vent risque de plus de projeter les saletés sur la peinture fraîche.

    Songez à planifier vos journées de travail de façon à toujours travailler à l'ombre ou à l'abri des rayons directs du soleil. Ceux-ci accélèrent le séchage du primer ou de la peinture et emprisonnent l'humidité sous la surface. La présence d'humidité en-dessous de la couche de fond ou de finition risque de provoquer de gros dégâts (boursouflures, peinture qui s'écaille,…). De plus, les chevauchements des coups de pinceau ou de rouleau sont plus apparents si vous travaillez en plein soleil.

    Ne commencez pas à peindre si la température est inférieure à 10°C ou supérieure à 32°C.

    Préparez la surface et appliquez les couches de primer et de peinture sur un seul côté de la maison à la fois. Commencez par le haut des murs et descendez jusqu'aux fondations. Commencez par les surfaces verticales, puis continuez avec les surfaces horizontales pour ne pas devoir retoucher les éclaboussures et les gouttes.

    Quantité de peinture

    Lorsque vous choisissez votre peinture, veillez à ce qu'elle s'intègre dans le voisinage.

    Pour calculer la superficie d'un mur, multipliez la longueur du mur par sa hauteur et déduisez-en la surface totale des ouvertures (fenêtres, portes,…). Si vous ne connaissez pas la hauteur, mesurez un intervalle entre deux attaches de gouttière et multipliez par le nombres de sections. Pour les surfaces triangulaires, multipliez la base du triangle par la hauteur et divisez la somme obtenue par 2. Les quantités par m² sont bien indiquées sur chaque emballage. Ne calculez pas trop court; veillez à ce qu'il vous en reste pour les éventuelles retouches !

    Appliquez deux couches de peinture pour un joli résultat durable, et trois couches si le mur ou la surface à peindre est poreuse.

    Choix de la peinture

    Utilisez une laque pour peindre vos surfaces en bois ou en métal (les gouttières, tuyaux, portes et fenêtres). Pour les murs, utilisez une peinture pour extérieur spécifique.

    Types de peinture :

    La sous-couche ou primer fixe le béton non traité, le ciment et les surfaces couvertes de poudre qui constituent un obstacle à l'adhérence de la peinture. Elle garantit une finition sans décollement de peinture par la suite. Il existe aussi un primer couvrant qui permet en plus d'égaliser le support en une seule couche (ex: les endroits où une vieille couche de peinture a disparu).

    La peinture acrylique est très utilisée pour les façades. Elle est microporeuse et résiste aux UV. La peinture acrylique a pour avantage de sécher très vite.

    Les revêtements élastiques sont des revêtements étanches pour les murs exposés aux fortes pluies. Ils existent en blanc ou en incolore pour vous permettre de conserver l'aspect de vos briques tout en les protégeant.

    Matériel

     

    Les brosses et pinceaux

    Une brosse d'une largeur de 10 à 15 cm facilite le remplissage dans les pores et les petites fissures. Elle est utile pour peindre là où il est impossible d'utiliser un rouleau (derrière une gouttière, autour d'une attache,…). Pour les contours de fenêtres, utilisez un pinceau plus fin avec un bout arrondi.

    Les rouleaux

    Ils vous permettent d'étaler la peinture plus facilement. Utilisez un rouleau en mohair épais, peignez en effectuant des mouvements lents et réguliers et veillez à bien couvrir les inégalités. Passez d'abord le rouleau de façon verticale puis étirez horizontalement la peinture. Appliquez une couche épaisse (plus que lorsque vous peignez à l'intérieur).

    Les échelles

     

    L'échelle à coulisse :

    sa partie supérieure dépasse sa partie inférieure (sur max 3/4 de sa hauteur) et repose sur cette partie inférieure au moyen de charnières. Inclinez-la de 70° à 75°.

    L'échelles transformable :

    elle fonctionne comme l'échelle à coulisse et peut également être déployée en « A ». Il n'est pas nécessaire de l'appuyer contre un mur, mais la présence d'un stabilisateur à ses pieds est par contre vivement conseillée.

    L'échelle à 3 éléments:

    ce type d'échelle, une fois déployée en « A », peut être prolongée vers le haut tout en conservant sa stabilité. Il suffit pour cela de faire coulisser le troisième élément vers le haut.

    L'échafaudage:

    cette solution est la plus confortable, car l'échafaudage vous permet de garder tout le matériel près de vous et de peindre des plus grandes surfaces en seule fois sans avoir à se déplacer.

    Trucs et astuces
    L'utilisation d'échelles ou d'un échafaudage nécessite de suivre certaines règles de sécurité. Veillez à prendre appui sur une surface bien stable; posez si nécessaire votre échelle sur une planche de bois bien solide. Déplacez votre échelle au lieu de peindre à bout de bras tendu. Portez des chaussures fermées avec des lacets bien noués. Prévoyez un crochet pour suspendre vos pots de peinture ainsi qu'une ceinture à laquelle vous pourrez accrocher une pochette pour un chiffon ou pour votre pinceau.

    Préparation des surfaces

    L'état des murs

     

    La surface:

    un bon résultat ne peut s'obtenir que sur un support bien sec. Les murs neufs doivent ainsi sécher pendant un an. Si la maison est plus ancienne, faites-en le tour pour constater la présence d'éventuels endroits humides (au niveau des gouttières ou de l'évacuation d'eau par exemple). Si c'est le cas, effectuez les réparations nécessaires.

    Le nettoyage des murs:

    la surface à peindre doit être bien propre. Un nettoyeur haute pression vous permettra d'effectuer un nettoyage professionnel. S'il s'agit d'un mur déjà peint, utilisez la rotabuse afin d'éliminer aussi tous les morceaux de peinture qui se détachent. N'oubliez pas de laisser sécher une à deux semaines. En ce qui concerne les endroits où la peinture s'est détachée, brossez-les avec une brosse en acier pour vous assurer que la peinture restante soit saine et tienne bien au support.

    Solutions aux problèmes de peinture

     

    Le cloquage:

    il se manifeste par la présence de bulles sur votre mur; c'est le résultat d'une peinture appliquée sur une surface humide ou en plein soleil. L'humidité intérieure qui traverse les murs de la maison peut également conduire à ce résultat. Grattez la peinture qui cloque et brossez pour obtenir une surface lisse. Si la cause du cloquage est l'humidité qui provient de l'intérieur, ne peignez pas le mur extérieur tant que la source n'a pas été traitée.

    L'écaillage:

    il se présente sous la forme de lambeaux qui ne collent pas à la surface. Cela se produit lorsque la peinture n'adhère pas suffisamment au support. Une surface sale ou enduite de plusieurs couches de peinture, ou encore la présence d'humidité provenant de l'intérieur peuvent aussi en être la cause. Grattez la peinture jusqu'à la surface du parement et appliquez une peinture de bonne qualité. Si l'humidité vient de l'intérieur, traitez la cause avant de repeindre.

    Le lézardage ou craquellement:

    il se manifeste sous la forme de petites fissures contigües qui ressemblent à la peau d'un reptile. Le problème peut surgir sur un support qui a reçu de multiples couches de peinture, ce qui rend l'adhérence de la dernière couche difficile. Cela se produit aussi si les peintures ne sont pas compatibles entre elles, que la surface a été mal préparée ou que la couche précédente n'a pas su bien sécher. Grattez puis appliquez un apprêt et enduisez la surface de peinture de bonne qualité.

    La moisissure:

    c'est une croissance de champignons qui apparaît sur le mur et lui donne un aspect sale. La pousse de spores de champignons est favorisée sur les surfaces souillées, humides et chaudes ou lors d'un manque de soleil et d'air chaud. Une fois enracinées, les pousses vert de gris peuvent décolorer une grande partie du mur et faire vieillir la peinture plus vite. Brossez la moisissure avec une brosse et de l'eau mélangée à de l'eau de javel.

    La rouille:

    elle se forme par oxydation sur le fer ou l'acier lorsque le matériau est exposé à l'eau ou à l'air. Les métaux non traités favorisent l'apparition de la rouille.

    Les efflorescences:

    l'humidité peut dissoudre les sels minéraux des briques (ex.: salpêtre); ceux-ci apparaissent alors à la surface sous forme de taches blanches peu esthétiques. Eliminez-les à l'aide d'une brosse dure en nylon et appliquez un produit de fixation à la brosse large avant de peindre la façade.

    La mousse:

    si, après l'avoir nettoyé, il reste de la mousse accrochée au mur, grattez-la et appliquez ensuite un produit anti-mousse avec une brosse ou un pistolet par temps sec. Laissez agir 24 heures avant de brosser le mur. Passez un produit de fixation.

    Les joints:

    si les joints sont abîmés ou effrités, enlevez les parties abîmées avec un marteau et un burin. Dépoussiérez avec une brosse et humidifiez les briques. Déposez du mortier frais et lissez-le. Enlevez l'excédent à la brosse dure et laissez sécher deux semaines.

    Les murs enduits:

    éliminez les morceaux de plâtre qui se sont détachés; utilisez un marteau si nécessaire. Rebouchez les trous avec du mortier (une part de ciment pour trois parts de sable à compléter avec de l'eau). Humidifiez la surface et enduisez avec une brosse puis rebouchez.

    Les fonds farinants:

    certains fonds laissent au toucher une poudre blanche sur les mains. Traitez votre façade sur toute la surface avec un produit de fixation. Vérifiez bien les quantités à appliquer sur l'emballage, car cela peut nuire à l'adhérence de la peinture.

    Mise en oeuvre

    Préparation

    Commencez par protéger vos ouvertures (portes et fenêtres) avec une bâche en plastique et du tape. N'oubliez pas de protéger le sol et les plantes proches.

    La peinture peut varier d'un pot à l'autre, surtout en ce qui concerne les mélanges sur commande. Mieux vaut vider le contenu de tous vos pots dans un grand seau pour bien les mélanger.

    L'essorage

    Les coulures, gouttes et éclaboussures sont souvent causées par un chargement excessif des brosses, rouleaux et pinceaux.

    Vérifiez avant de commencer que le seau est assez grand pour y plonger votre rouleau. Sciez une planche de bois de la largeur du seau; elle vous servira à essuyer votre rouleau. Fixez un gros fil de fer en travers du seau au niveau de la anse. Celui-ci servira de support d’essorage bien pratique.

    Ne plongez pas la brosse dans la peinture au-delà de la virole métallique qui maintient les poils. Essorez la brosse sur le bord de façon à ce que la couleur coule à l’intérieur.

    Peindre un mur plane

    Commencez par le coin supérieur droit si vous êtes droitier. Pour les bords (toiture, fenêtres,…), utilisez un petit pinceau. Peignez donc une bande sur votre droite à l'aide du rouleau. Faites attention à ne pas trop vous pencher. La longueur de la bande dépendra de la distance que vous arrivez à parcourir avec le rouleau.

    Déplacez votre échelle vers la gauche, et peignez la seconde bande en chevauchant légèrement la première bande. S'il y a des bords arondis, finissez au pinceau. Peignez des bandes de droite à gauche en descendant jusqu'à ce que tout le mur soit peint.

    Lorsque votre peinture est sèche, examinez la surface et retouchez les endroits oubliés ou rendus inaccessibles par l'échelle durant le travail. Peignez le contour des fenêtres au pinceau et essuyez les éclaboussures avec un chiffon humide.

    Trucs et astuces
    Ne chargez pas trop le pinceau de couleur lorsque vous peignez la partie inférieure du mur; vous éviterez ainsi que la peinture ne coule par la suite sur le trottoir.
    Enveloppez les tuyaux d'évacuation d'eaux de pluie de papier journal ou de film plastique et peignez le mur derrière le tuyau avec un pinceau.
    Si vous n'utilisez pas l'entièreté du pot de peinture, veillez à bien refermer celui-ci afin d'éviter que les solvants ne s'évaporent. Pour ce faire, replacez le couvercle sur le pot, posez une planche sur celui-ci et frappez avec un marteau sur la planche; cela évitera de déformer le couvercle.
    Vérifiez que le pot de peinture est bien fermé en le retournant. Stockez ensuite les pots tête en bas. De cette façon, l'air ne pourra pas s'infiltrer, même après une longue durée.

     

     

     

    Entretien

    Pour les peintures acryliques ou à base d’eau

    Pour nettoyer vos brosses, pinceaux, rouleaux et grilles à peinture, utilisez du savon et de l'eau. Mettez-vous directement en dessous du robinet et éliminez la peinture. Pour les rouleaux, enlevez le manchon du manche. N'hésitez pas à laisser couler l'eau jusqu'à ce que celle-ci soit transparente. Ne laissez jamais vos accessoires à peinture tremper dans l'eau; nettoyez-les, égouttez-les à l'extérieur et laissez-les sécher. Si vous faites une pause (une heure ou deux), mettez-les dans un sac plastique que vous fermerez hermétiquement pour que la peinture ne sèche pas.

    Pour les peintures avec solvant

    Utilisez du white spirit ou un produit nettoyant spécifique. Lorsque vous faites une pause, vous pouvez laisser tremper vos accessoires à peinture dans le white spirit.