Magazine jardin 2016 - Découvrez-le ici ou demandez votre exemplaire dans votre magasin Brico !
Sluiten

Installer un éclairage extérieur

Disposer d'un luminaire à l’extérieur est souvent intéressant, et il importe de bien choisir le modèle de lampe en fonction de l'éclairage recherché. Celui-ci peut être fonctionnel ou plutôt décoratif. Ces deux objectifs distincts détermineront votre choix quant au type de lampe, à l’intensité de la lumière, à l’emplacement du luminaire et à la présence ou non de détecteur. Découvrez ici les propriétés des différents éclairages et apprenez ensuite à les placer autour de votre maison et dans le jardin.

  • Installer un éclairage extérieur

    Télécharger le PDF
  • L'éclairage extérieur embellit le jardin, met en valeur la propriété et surtout sécurise la maison. Un bon éclairage extérieur ne doit pas tout illuminer, bien au contraire.

    Le fait de garder des zones d'ombres est important afin de créer un environnement équilibré, répondant à votre envie d'ambiance et de mise en valeur de votre propriété. Il convient donc de savoir doser les contrastes et par conséquent les sources de lumières. Généralement, l'éclairage utilisé peut être soit indirect, soit diffusé, et a principalement deux objectifs.
    L'un est fonctionnel, en facilitant les déplacements, évitant les chutes et pouvant dissuader les voleurs. L'autre est décoratif, en agrémentant votre jardin, vos allées ou votre terrasse de touches lumineuses pour les mettre en valeur.

    Réglementation

    Le 23 mars 2009 est entré en application un règlement européen visant le retrait progressif des lampes domestiques non directionnelles les plus énergivores dont, notamment, les lampes à incandescence classiques.

    Une autre source d'alimentation est le solaire. Ce système ne nécessite aucune installation électrique et est très économique, puisque le luminaire se charge pendant la journée grâce à des cellules photovoltaïques et diffuse la lumière accumulée dès la tombée de la nuit. A l'image de la LED, leur efficacité en termes d'éclairage est faible. Ils sont surtout appréciés, là encore, pour leur fonction décorative et de balisage.

    Type de luminaire

    Eclairage fonctionnel ou éclairage d'ambiance ?

    Pour toutes les lampes extérieures, il existe plusieurs options de contrôle dont la plus connue est le déclenchement automatique, avec détecteur de présence ou minuterie. Cela permet de limiter la durée d'éclairage et donc de réaliser de substantielles économies. Vous pouvez aussi installer un interrupteur crépusculaire qui déclenchera l'éclairage automatiquement, à la tombée de la nuit.
    Les modèles de lampes sont variés et ont une fonction plus ou moins adaptée selon l'emplacement qu'on leur réserve.

    Les éclairages encastrés dans le sol sont idéaux pour baliser une allée ou mettre en évidence votre pelouse ou votre terrasse

    Les bornes peuvent également encadrer une allée ou un chemin mais présentent l'avantage d'être modulables pour toutes les tailles de vos jardins. Il est conseillé d'en disposer une tous les quatre mètres pour une efficacité maximale. Elles peuvent éventuellement se disposer près d'un massif ou d'un arbuste.

    Les lampadaires, qui peuvent être fixes ou mobiles, sont surtout destinés aux terrasses et jardins. Ils procurent un éclairage d'ambiance circulaire.

    Les appliques et encastrés muraux sont plutôt réservés aux façades. L'entrée, le porche, le mur ou une porte de garage peuvent être mis en lumière de cette manière.

    Les spots, qui sont orientables et pivotants, peuvent être piqués ou enterrés près de massifs, de bosquets ou des arbres. Ils servent plus à décorer qu'à éclairer.

    Les projecteurs sont très puissants, et s'emploient aussi bien dans une entrée, sur la façade que dans le jardin pour éclairer la pelouse et les arbres.
    Attention, si vous les utilisez dans une entrée, orientez-les de façon à ce qu'il n'éblouissent pas.

    Le plan d’installation

    Il est primordial de dresser un plan de l'installation où doivent figurer l'alimentation électrique de départ, l'emplacement des sources lumineuses (spot, potelet, halogène, etc.), le trajet des câbles enterrés et le lieu de raccordement à la terre.
    Il faut savoir que, pour les raccordements, le trajet le plus court n'est pas toujours le plus approprié, épargnez la pelouse autant que possible.

    Placement

    L'éclairage de jardin peut être alimenté par de la basse tension (12v) ou de la tension réseau (220v). La basse tension est idéale pour un éclairage d'ambiance, mais vous aurez besoin de la tension réseau pour un éclairage fonctionnel.

    Les câbles

    Les câbles fixés le long des murs ne sont pas très esthétiques, ils ne doivent sortir du mur qu'au niveau du luminaire. Installez de préférence l'interrupteur à l'intérieur, sinon optez pour les interrupteurs étanches et bipolaires qui coupent à la fois la phase et le neutre.

    Branchement du circuit électrique

    Un éclairage extérieur nécessite une installation électrique (sauf le solaire qui a l'avantage de fonctionner sans). Il y a donc certaines normes et critères de sécurité à respecter impérativement.
    Il faut que tous les câbles soient enterrés et que tous les luminaires soient conformes aux normes européennes en vigueur pour vous garantir leur étanchéité. Votre modèle de lampe doit aussi posséder un indice de protection, plus souvent appelé IP, au minimum de 23 pour l'extérieur. Le premier chiffre indique sa résistance aux corps physiques et le second son degré de résistance à l'eau. Si vous ne respectez pas ces critères, votre assurance a le droit de refuser de vous couvrir. Toute installation extérieure doit être connectée obligatoirement à un disjoncteur différentiel de 30 mA qui ne dessert aucun autre circuit électrique.

    Placement d’un éclairage 220v

    Calculer la longueur de câble nécessaire

    Présentez les luminaires à l'endroit où vous voulez les installer et calculez combien de mètres de câble il vous faut.

    Enterrer les câbles

    L'installation d'un éclairage de jardin en 230v est moins simple. Pour commencer, les câbles doivent être enterrés à 60 cm de profondeur. S'il s'agit d'une allée parcourue régulièrement par un véhicule, il faut prévoir au moins 80 cm de profondeur.

    Isoler et protéger

    Le circuit d'alimentation doit obligatoirement être réalisé avec du câble à enterrer spécial (VVB). Le câble doit être protégé par une gaine isolante. Recouvrez-le d'une couche de terre et d'un grillage de sécurité. Le grillage évitera d'abîmer les câbles en cas de réouverture de la tranchée. Pour des raisons de sécurité, vous devrez également placer un différentiel de 30 mA. Mieux vaut sans doute confier des travaux d'une telle ampleur à un installateur agréé. Vous pouvez réaliser vous-même les travaux les plus simples. Veillez toujours à ce que le courant soit coupé et que personne ne puisse le rétablir pendant que vous travaillez. Certaines armatures pour l'extérieur exigent un câblage spécial pour garantir un raccordement adéquat (étanche par exemple). Suivez toujours attentivement les instructions de montage.

    Poser les luminaires

    Que vous vouliez raccorder le câble à une boîte de dérivation, un interrupteur, un luminaire ou une prise, la procédure est toujours la même :
    Ouvrez les orifices de condensation dans le bas de la boîte à l'aide d'un objet pointu. L'eau de condensation qui arriverait malgré tout à pénétrer dans la boîte pourrait ainsi s'écouler.

    Dénudez le câble de manière à libérer les conducteurs. Faites-le soigneusement de manière à ce que le câble reste intact jusqu'au point d'entrée dans la boîte. Il est préférable d'utiliser une pince à dénuder.

    Introduisez le câble dans la boîte avec le presse-étoupe et le joint de caoutchouc pour empêcher l'eau de pénétrer dans la boîte.

    Ouvrez les orifices de condensation dans le bas de la boîte à l'aide d'un objet pointu. L'eau de condensation qui arriverait malgré tout à pénétrer dans la boîte pourrait ainsi s'écouler.

    Fixez le luminaire au mur.

    Si c’est un halogène, attention de ne pas toucher l’ampoule à main nue.

    Pour le branchement en série des luminaires, pour éclairer une allée par exemple, il faut faire le raccordement au niveau de chaque douille si toutefois le type de luminaire le permet. Sinon fixer une boîte de dérivation d'où un câble enterré part vers chaque luminaire.

    Placement d'un éclairage basse tension (12v)

    Un transformateur convertit les 230v en 12v pour un maximum de sécurité. Choisissez de préférence des luminaires avec transformateur agréé. Vous ne courez aucun risque, même si vous sectionnez un câble par inadvertance. Vous trouverez au magasin des kits pratiques de luminaires montés sur piquet à enfoncer dans le sol. Vous pouvez facilement déplacer les luminaires à votre gré et éventuellement les rentrer en hiver. Ces kits contiennent un transformateur, un câble adapté auquel raccorder les luminaires et le nombre d'ampoules nécessaires.

    Calculer la longueur de câble nécessaire

    Présentez les luminaires à l'endroit où vous voulez les installer et calculez combien de mètres de câble il vous faut. Essayez de limiter la distance entre le transformateur et les luminaires : plus le câble sera long, plus l'éclairage risque d'être faible.

    Enterrer les câbles

    Creusez une petite tranchée d'environ 20 cm de profondeur pour enterrer les câbles. Pour éviter tout dommage, protégez le câble d'une gaine en plastique ou métallique. Placez des protections spéciales pour câble et/ou un grillage de sécurité au-dessus du câble avant de reboucher la tranchée.

    Poser des luminaires

    Raccordez les luminaires entre-eux. Vissez le câble aux bornes et cachez le câble excédentaire et les éventuelles boîtes de dérivation dans le socle des luminaires.

    Placez le transformateur à proximité immédiate d'une prise. Selon le type de transformateur, il peut se placer soit à l'intérieur ou à l'extérieur.
    (voir les instructions de montage sur l'emballage).

    Les détecteurs

    Le luminaire avec détecteur de mouvement fournit une protection efficace et peu coûteuse contre les intrus. Il s'allume lorsqu'un objet en mouvement traverse le détecteur infrarouge. Optez pour un détecteur photoélectrique qui empêchera l'allumage en plein jour. Une minuterie réglable permet le réglage de la durée de l'éclairage.

    Conseils

    Avant d'installer votre réseau électrique (câblage et sources lumineuse diverses), procédez à des essais en manipulant la source lumineuse vers l'objet que vous voulez éclairer, jusqu'à l'obtention de l'effet recherché. Ce n'est qu'à partir de cet instant que vous pourrez sortir pelle et pioche.