Magazine jardin 2016 - Découvrez-le ici ou demandez votre exemplaire dans votre magasin Brico !
Sluiten

Comment placer une clôture ?

Tout comme les haies et les murs, la clôture constitue la véritable solution immédiate pour délimiter, protéger, borner, défendre votre propriété. Quel type de clôture, comment l’intégrer dans le paysage, quelles précautions dois-je prendre pour la placer et à quel budget ?

Que son rôle soit protecteur, défensif ou décoratif, elle est un élément essentiel dans la structure verticale de votre jardin. Avant toute acquisition, envisagez d’abord son rôle : devra-t-elle délimiter le jardin, retenir vos animaux domestiques, empêcher les intrusions...? Vous pourrez ainsi déterminer son style, sa hauteur, l’épaisseur du fil ou encore le type et les dimensions des mailles.

D’une hauteur de 50 cm à 2 m, le grillage est le type de clôture le plus utilisé. Il est constitué de fils métalliques qui, selon les fabricants, seront recouverts de fer, de zinc et puis de PVC (galvanisé-plastifié). En principe, elle n’occupe que peu d’espace et peut facilement se fondre dans le paysage. En outre, la pose en est désormais relativement aisée. La plupart sont garanties 10 ans mais la durée de vie réelle est de l’ordre de 25 ans. Quant à son prix, il variera très sensiblement en fonction de la qualité, du type (rouleau ou panneau), des accessoires et de la marque utilisée. Aussi prenez bien le temps de déterminer l’usage et la durée de vie escomptée avant de procéder à vos achats.

Calculez votre budget

 

Vous rencontrerez deux grandes familles : les rouleaux et les panneaux modulaires prémontés (voir tableau ci-contre). Le coloris dominant est le vert mais pour les jardins, l’offre actuelle s’est élargie au blanc, au noir ou gris anthracite. Par ailleurs, certains panneaux représentent une alternative valable au fer forgé qui reste malheureusement hors de portée pour un jardin d’une certaine importance, financièrement parlant.

La Mise en œuvre

 

Délimitez, visualisez votre clôture

1. Nivelez la terre sur le pourtour de votre propriété, au besoin épandez un herbicide.

2. Placez tout autour et à chaque angle du terrain des piquets, puis reliez-les à l’aide d’un cordeau.

3. Marquez d’abord les emplacements des piquets d’angle, puis ceux des piquets intermédiaires, qui seront espacés de 2,5 à 3 mètres. Prévoyez deux jambes de force par poteau d’angle. Cette ligne va vous permettre de situer l’emplacement des poteaux et des jambes de force, qui doivent obligatoirement se trouver à l’intérieur de votre périmètre.


Placez les piquets

1. Creusez un trou pour chaque poteau, sur 50 cm de profondeur et 30 cm de diamètre environ.

2. La jambe de force étant placée obliquement, déposez au fond du trou une pierre ou une brique sur laquelle elle pourra reposer.

3. Lorsque vous creuserez les trous destinés aux piquets d’angle, vous supprimerez naturellement vos repères. Pensez donc à placer des marques supplémentaires dans le prolongement des deux côtés de la clôture, ceci vous permettra de situer précisément l’emplacement de l’angle.

4. Les piquets intermédiaires se placent dans les emplacements déjà repérés. Si nécessaire, tendez une corde entre les piquets d’angle. En vous basant sur la hauteur des piquets d’angle, vous pourrez contrôler (en "visant") l’alignement horizontal.

5. Placez vos poteaux en commençant par ceux des extrémités. Calez-les avec des pierres et vérifiez leur verticalité à l’aide d’un niveau à bulle.

6. Avant de couler du béton au pied du piquet d’angle, vous devrez l’équiper d’une jambe de force : il s’agit d’un piquet fixé sur le premier, aux 2/3 de sa hauteur visible, incliné de 45° degré environ par rapport au sol et orienté dans la direction du grillage. Le mode de fixation varie selon les marques.

7. Scellez les poteaux et les jambes de force dans le sol à l’aide d’un béton composé d’un volume de sable pour deux volumes de gravier et un volume de ciment.

Laissez sécher une semaine.

 

Disposez le grillage

1. Les clôtures traditionnelles en rouleau réclament des fils de tensions horizontaux. Introduisez au moins trois fils de tension horizontaux (de préférence en fil de fer plastifié), dans les poteaux, en les espaçant de 50 cm les uns des autres, le premier étant à moins de 20 cm du sol. Fixez un tendeur à chaque extrémité de la ligne droite, ainsi qu’à chaque changement de direction. Tendez à l’aide d’une clé, sans exagérer pour ne pas exercer une trop forte tension sur les poteaux.

2. Les dernières évolutions intègrent les fils de tensions horizontaux mais il faudra alors fixer les clips sur ces fils horizontaux.

3. Partez du premier angle à droite de l’entrée principale du jardin. Déroulez le rouleau verticalement devant le premier poteau.

4. Avec une clôture traditionnelle, coupez le dernier fil vertical du rouleau et fixez les fils horizontaux à la barre de tension, en les tordant avec une pince. Vous pouvez aussi lier le grillage maille par maille à la barre, avec un fil de ligature.

5. S’il s’agit d’un grillage à fixation par clips, clipser le grillage sur le premier poteau, au niveau du fil horizontal et au milieu de la maille.

6. Pour les deux cas, placez le grillage à 2 cm du haut du piquet et à 5 cm du sol.

7. Déroulez complètement le grillage jusqu’au prochain poteau de tension.

8. Tendez la clôture et fixez. Pour les grillages clipsés, il existe une "fourchette" de tension.

9. Fixez le grillage aux poteaux intermédiaires.

10. Terminez la pose en ajoutant des agrafes ou tout autre accessoire de pose tous les 30 cm sur chaque fil de tension.

11. Le dernier piquet d’angle (le piquet tendeur) doit être équipé de colliers tendeurs, s’il est tubulaire; de tendeurs simples si sa forme est autre. Ces accessoires ont tous pourmission de répartir la tension de façon régulière sur toute la hauteur du grillage.

12. Avec une pince à grillage, coupez le grillage en excédent au niveau du dernier piquet. Si vous désirez ensuite corriger la tension de la clôture, vous pourrez l’augmenter en accentuant l’ondulation du fil. Pour cela, utilisez une pince universelle, une pince-étau ou une pince spéciale. Cette opération porte aussi le nom de crantage.

 

Les raccords

Pour raccorder deux rouleaux de grillage, superposez-les sur une largeur de maille, et après avoir coupé respectivement le premier et le dernier fil vertical, liez- les ensemble soit avec du fil de ligature soit à l’aide des extrémités libres des fils horizontaux. Tendez ensuite ce raccord le plus fort possible.

 

Le cas particulier de la pose des panneaux

L’étape de préparation est rigoureusement identique.

1. Emplacement des piquets : tous les 2 mètres, creusez des trous de 30 x 30 cm sur 50 cm de profondeur.

2. Pose des panneaux : couchez le premier panneau sur le sol et fixez-le aux deux premiers piquets à l’aide des colliers de fixation.

3. Versez un peu de béton dans les deux premiers trous (10 cm environ).

4. Placez les piquets dans le béton à hauteur correcte en vous servant du cordeau.

5. Coulez du béton sec autour de ces deux premiers poteaux et tassez fortement

6. Fixez le deuxième panneau à un troisième piquet.

7. Positionnez l’ensemble dans le trou ad hoc.

8. Coulez le béton et bien tasser

9. Procédez de façon identique pour tous les autres piquets et panneaux.

10. Prévoyez un support supplémentaire mais temporaire tous les trois piquets.


Différences de niveau de sol

Sur un terrain accidenté, il faut rattraper les différences de niveau de sol par un remblai ou un déblaiement. Le grillage devra suivre la pente du sol.

En cas de nivellement important, vous pouvez placer le grillage dans le sens de la pente sur des poteaux parfaitement verticaux ou le poser en escalier sur des poteaux plus ou moins hauts selon les "marches", à raison d’un poteau tous les 2 m.

Il existe aujourd’hui des systèmes d’ancrage des piquets (Ancrofix) qui évitent le creusement et le bétonnage; cependant il est conseillé de ne les utiliser qu’en présence d’un sol très stable.

Exigences communales

 

Enfin la construction d’une clôture peut exiger une déclaration préalable auprès de la commune. Selon la localisation, certaines règles concernant les aspects, les dimensions, les matériaux utilisés peuvent vous être imposées. Adressez-vous au Service d’Urbanisme de votre commune afin de prendre connaissance des exigences communales. D’autre part, lors de l’édification d’une clôture mitoyenne, prenez toujours la précaution d’en aviser préalablement votre voisin et au besoin, faites un écrit. Si l’entente s’avère impossible, il vous reste à construire sur votre terrain.

 

Choisissez toujours les poteaux adaptés au type de clôture. La hauteur (hors sol) du piquet doit être égale à celle du grillage, augmentée de 7 cm.

Hauteur grillage
Hauteur poteau
0,6 m
1 m
0,8 m
1,2 m
1 m
1,5 m
1,5 m
2 m

Outils et fournitures

 

. Pince coupante ou une pince à grillage
. Pince à agrafe et agrafes , ligatures
. Barre de torsion
. Bêche - pelle
. Truelle de maçon
. Béton (0,5 ciment, 1 sable, 1 gravier)
. Cordeau pour visualiser l'emplacement de votre future clôture
. Fil de fer plastifié ou fils de tension
. Tendeurs