Une terrasse sur pilotis dans le jardin

  • nombre d'étapes
    4
partager
Imprimer

Étape 1

Force a été d'admettre que nous n'avions pas vraiment la main verte… Nous avions aussi envie d'utiliser cet espace autrement, d'où notre décision de supprimer les plantations existantes pour aménager une terrasse en bois sur pilotis.

Première étape: dégager l'espace et évacuer les plantes. Ensuite (le moins agréable): creuser! Pour que la terrasse soit de niveau avec l'espace déjà dallé, il faut enterrer la structure.
La profondeur dépend de l'épaisseur des lames que vous avez choisies et de la hauteur des poutrelles de soutien. Dans mon cas, j'ai dû creuser 20 bons centimètres; un sacré boulot!

Étape 2

Après avoir creusé, préparez la structure de soutien. Pour une fondation solide, j'ai utilisé des dalles en ciment que j'ai disposées dans le sens de la longueur des poutrelles tous les 30 cm environ (assez en tout cas pour que la poutrelle soit bien stable quand on monte dessus).

Étape 3

Avant de poser la poutrelle, placez une cale de caoutchouc sur chaque dalle: vous éviterez la dégradation du bois à cause de l'humidité.

Étape 4

Quand toutes les poutrelles sont correctement placées, parallèles les unes aux autres, sciez les lames à bonne longueur et vissez-les sur les poutrelles. Vous obtenez une belle surface bien plane.

Pour notre terrasse, nous avons choisi du pin Douglas. Il est moins cher que le bois dur, et plus tendre aussi – donc plus facile à travailler. Au fil du temps, il se patine et prend une teinte grise.

Nous sommes vraiment satisfaits du résultat; ce nouvel espace allège un peu la masse compacte de la cour pavée. Seul désavantage: dès qu'il fait humide, la surface est glissante à cause des algues. Donc, malgré la surface structurée des lames, gare aux glissades, surtout en hiver.