Magazine jardin 2016 - Découvrez-le ici ou demandez votre exemplaire dans votre magasin Brico !
Sluiten

Comment poser des lambris en bois ?

Si, au départ, on rencontrait surtout les planchettes en bois dans les intérieurs rustiques ou classiques, les nouvelles techniques de finition, les formes et le vaste choix ont ravivé l'intérêt pour cette technique, même dans les nouvelles constructions.

Les lambris ont toujours été très populaires pour les rénovations, entre autres comme "cache-misère". Mais l'idée n'est pas très bonne. Les problèmes d'humidité doivent être résolus avant de cacher les murs endommagés. Toutefois, les lambris permettent de parachever agréablement des murs laids ou irréguliers. Ils ne sont pas difficiles à poser et peuvent conférer à l'aménagement intérieur des cages d'escaliers, des halls et des chambres, une certaine chaleur.

Nous nous limiterons ici aux lambris de planchettes en bois. Si les planchettes en PVC constituent une bonne solution du point de vue technique, les matériaux naturels sont préférables à l'intérieur de la maison. Au lieu des planchettes en bois, vous pouvez aussi utiliser de panneaux de grande dimension. La pose en est similaire mais plus rapide.

 

Quel bois choisir ?

Pour les lambris, vous avez en principe le choix parmi de nombreuses essences : sapin, pin, chêne, châtaignier, western red cedar, hemlock, pin des Landes, bois tropicaux (merbau, teck...), etc. Dans la pratique, vous trouverez surtout, dans les magasins Brico, des planchettes en pin nordique, en pin des Landes et en... MDF.

Le bois utilisé pour les lambris doit répondre à certains critères spécifiques : une stabilité dimensionnelle suffisante (le bois ne peut pas trop travailler), mais aussi une certaine dureté et un degré d'humidité optimal. En outre, la face visible doit pouvoir être traitée et entretenue facilement tandis que le matériau doit être clouable.

Si le dessin du bois vous plaît et que vous aimez qu'il soit accentué, laissez-vous guider par le dessin, la couleur, la structure et la présence de nœuds et de fissures. Si vous préférez une finition couvrante, le dessin du bois n'a aucune importance. Au travail !

 

La pose

Avant d'acheter les lambris, réfléchissez bien à la longueur (de 120 à 270 cm) et à la largeur (de 9 à 20 cm) des planchettes que vous voulez poser, et surtout au mode de placement. En effet, la réalisation de la structure portante en dépend. En général, on pose les planchettes horizontalement, verticalement ou en diagonale. D'autres motifs sont également possibles (en arêtes de poisson) mais il vaut mieux confier cela à des hommes de métier.

Généralement, on opte pour la pose verticale dans le couloir et le séjour. Cela augmentera la verticalité de la pièce.

Dans les chambres sous toiture, les planchettes sont souvent posées horizontalement pour des raisons pratiques : la charpenterie de la toiture peut alors être utilisée comme structure portante, ce qui économise la pose d'un lattis. Les planchettes horizontales élargissent l'espace visuellement mais l'abaissent également.

La pose en diagonale peut donner au mur un cachet spécifique, mais nécessite beaucoup plus de travail et de précision pour obtenir un résultat satisfaisant.

La pose du lattis

A l'exception des combles, on pose d'abord un lattis sur le mur. Vous trouverez aisément le matériel dans les magasins Brico. L'épaisseur des lattes sera fonction de la pose éventuelle d'une isolation (voir plus loin). Les dimensions varient de 19 x 32 mm à 46 x 59 mm (de plus grandes dimensions sont possibles, mais il ne s'agit alors plus vraiment de "lattes"). Les longueurs standards sont de 210 cm, 240 cm, 270 cm et 300 cm. Plus les lattes sont minces, plus la pose sera facile.Calculez à l'avance le métrage de lattes dont vous aurez besoin afin de ne pas tomber à court pendant la pose.

Laissez s'acclimater les lattes quelques jours (4 à 5 jours) dans la pièce où vous devrez les placer afin que le bois s'adapte à la température et à l'humidité ambiantes

Si le bois n'a pas encore été traité, ce qui est fort probable, vous devrez le faire au plus tard 48 heures avant la pose.

Concrètement

    • Posez les lattes avec un espacement de 40 cm, au maximum 60 cm. Indiquez à l'avance sur le mur, à l'aide d'un crayon, l'endroit où vous fixerez les lattes afin de pouvoir continuer à travailler d'un seul tenant.
    • Contrôlez s'il n'y a pas de conduites d'électricité, d'eau... dans le mur afin de ne pas les perforer en fixant les lattes.
    • S'il est préférable d'effectuer la pose à l'aide de vis et chevilles, des pointes d'acier peuvent aussi faire l'affaire.
    • Le plus difficile sera de veiller à ce que les faces avant des lattes se situent toutes dans le même plan. Pour cela, vous devrez utiliser des cales de bois à certains endroits, tandis qu'à d'autres vous devrez entailler l'enduit. Ce travail est minutieux et prend du temps, mais il vous facilitera d'autant plus la tâche par la suite.
    • Autour des portes et fenêtres, posez un cadre formé de lattes afin que les planchettes puissent y être fixées solidement.
    • Veillez à ce que les lattes ne touchent pas le plafond ou le sol afin de pouvoir fixer facilement les lambris à cet endroit et pour éviter les problèmes dus au travail du bois.
    • Posez aussi une latte dans le bas, à quelques centimètres au-dessus du sol afin de fixer éventuellement une plinthe.
    • Si vous connaissez d'avance l'endroit où vous fixerez par la suite un objet lourd, prévoyez déjà une latte supplémentaire.

Isoler derrière les lambris

Si les lambris ne sont pas une contre-cloison, la comparaison peut tout de même tenir. Pourquoi, s'il s'agit d'un mur extérieur, ne pas isoler l'espace entre les planchettes et le mur ? Même si celui-ci est déjà isolé, toute isolation supplémentaire sera bénéfique. On vend dans les magasins Brico des panneaux de laine de verre ou de roche qui sont faciles à poser. N'oubliez pas de prévoir un pare-vapeur du côté intérieur pour éviter les problèmes de condensation.

La pose des lambris

Laissez s'acclimater les planchettes pendant 4 à 5 jours dans la pièce où vous allez les poser.

Si le bois n'a pas encore été traité avec un produit de protection, vous devrez le faire au plus tard 48 heures avant la pose et ce sur les deux faces des planchettes.

La pose des planchettes peut alors commencer. La première planchette est la plus importante et le soin que vous y apporterez sera déterminant pour le résultat final. Commencez dans un angle, mesurez bien, sciez au besoin la planchette à la bonne longueur et posez-la parallèlement au mur, mais surtout bien d'aplomb. Contrôlez cela au niveau d'eau. Vous pouvez éventuellement scier la languette de la première planchette, mais cela n'est pas nécessaire si vous posez un profil d'angle. Veillez à conserver un espacement de quelques millimètres à partir du mur. Vissez ou clouez solidement la première planchette dans la latte.

Posez ensuite la deuxième planchette après l'avoir raccourcie au besoin, en glissant sa languette dans la rainure de la première. Avant de poser cette planchette et toutes les suivantes, vérifiez si elles s'emboîtent bien sur toute la longueur. Pour imbriquer facilement les planchettes l'une dans l'autre, utilisez un morceau de planchette que vous glissez dans celle à mettre en place et sur laquelle vous taperez délicatement à l'aide d'un maillet en caoutchouc.

 

Clous ou clips ?

Il existe deux méthodes de fixation pour les planchettes : à l'aide de clous ou de clips.

Pour le clouage, vous aurez besoin de pointes sans tête (généralement d'une longueur de 20 à 22 mm), que vous enfoncerez de biais dans la rainure (ou dans la languette si vous avez commencé autrement) des planchettes. Enfoncez le clou profondément à l'aide d'un chasse-clou afin que la languette de la planchette suivante puisse se glisser dans la rainure.Si vous préférez les clips métalliques, glissez-les sous la partie inférieure de la rainure des planchettes et clouez ou agrafez-les dans les ouvertures prévues. Continuez ainsi pour toutes les planchettes. Si vous utilisez des chutes de planchettes, commencez toujours par le haut.

 

La finition

Pour la finition des angles, vous pouvez utiliser un quart-de-rond, tandis que pour les angles saillants, vous utiliserez des profils d'angle. La finition de la partie supérieure du lambris (s'il ne couvre qu'une certaine hauteur du mur), ou le raccord avec le plafond, sera réalisé à l'aide d'un profil de votre choix.

Autour des portes et fenêtres on pose généralement des profils d'angle, coupés à onglet.

Choisissez des interrupteurs qui peuvent être intégrés dans les lambris et utilisez, pour le découpage de l'ouverture, une scie à cloche. Les lambris en bois peuvent être vernis ou peints. A vous de choisir. Les tendances et les choix personnels varient au fil des ans. Si vous optez pour un lambris en bois, vous pourrez, sans grand investissement, changer facilement de couleur. Vous pourrez utiliser plusieurs types de peinture. Si vous aimez que la structure du bois reste apparente, une protection transparente s'impose (lasure ou vernis). Le bois peut aussi être brossé, fumé, blanchi ou cérusé.

Un bon choix

Si les lambris donnent seulement une plus-value à l'aménagement intérieur de votre maison, la présence du bois à l'intérieur constitue un confort supplémentaire. Le bois est en effet un matériau naturel qui assure un climat intérieur sain et agréable. Un institut de recherche finlandais a étudié l'influence du bois sur le climat intérieur et a réussi à prouver de manière scientifique ce que nous savions déjà depuis longtemps : il fait bon séjourner dans une pièce qui contient du bois.

Les chercheurs ont constaté que les revêtements muraux en bois font office de tampon pour le climat intérieur. Dans les pièces qui contiennent beaucoup de bois, le taux d'humidité est plus stable que dans les pièces sans bois. Un climat intérieur stable contribue à une meilleure santé des habitants en limitant considérablement le risque d'infections et de réactions allergiques. Les résultats de l'étude ont démontré que plus il y a de bois dans un intérieur, plus l'humidité relative est stabilisée et plus le climat intérieur est régulé.

 

Où les trouver ?

Les planchettes en bois s'achètent aisément dans les magasins Brico. Elles sont disponibles en plusieurs dimensions et catégories de prix.

 

Conseil

Vous pouvez éventuellement profiter de la pose du lambris pour adapter ou poser des conduites électriques.

 

Matériel utile

- Un crayon, une équerre, une règle ;
- Un bac à onglets ;
- Une visseuse et/ou foreuse ;
- Un mètre ;
- Un niveau d'eau ;
- Une scie à main et une scie sauteuse ;
- Eventuellement un pistolet à colle ;
- Un marteau de charpentier et un maillet en caoutchouc ;
- Un chasse-clou ;
- Des clips ;
- Une agrafeuse.