Magazine jardin 2016 - Découvrez-le ici ou demandez votre exemplaire dans votre magasin Brico !
Sluiten

Poser une allée en pavés-klinkers

Les pavés ou galets restent un classique pour paver des allées. Mais aujourd'hui, les vrais pavés en pierre naturelle sont tellement exclusifs qu'ils sont utilisés presque uniquement pour la restauration de sites historiques et semblables. Le pavage avec des pavés en pierre naturelle est, en outre, un métier en soi car en raison de leur forme irrégulière et de leur poids, il n'est guère aisé d'obtenir un résultat plat. Les pavés-klinkers combinent les avantages de klinkers en béton et le caractère des pavés. Ils sont disponibles en 5 longueurs différentes, permettant un appareil irrégulier.

 

1. Creuser le caisson

Tout comme des klinkers, ces pavés-klinkers sont posés sur une base de sable stabilisé. Vous devrez donc d'abord creuser l'allée. L'épaisseur de la couche de fondation dépend du support. Quinze centimètres de sable stabilisé suffisent pour une ancienne allée dont le sol a déjà été tassé pendant des années par des voitures. Mais si vous aménagez une allée sur un sol meuble et moins stable (ex. un petit jardin de devant), la couche de fondation doit faire 10 à 15 cm d'épaisseur en plus. Ajoutez 5 cm pour le lit, plus encore env. 5 cm pour l'épaisseur des klinkers et vous obtiendrez la profondeur totale du caisson. Notre sol est très stable. Un caisson d'env. 25 cm de profondeur suffira donc.

Si vous devez déblayer une allée dure, louez de préférence une petite pelleteuse. Vous épargnerez votre dos et gagnerez énormément de temps. Faites aussi venir directement un conteneur afin de ne pas devoir déplacer la même terre deux fois. Pour un bon écoulement de l'eau, tenez compte d'une pente minimale de 1 à 2 cm par mètre courant. Pendant que vous creusez, contrôlez régulièrement le niveau avec un mètre, une latte droite et un niveau. Essayez de remuer le sol le moins possible pour conserver une base solide.

2. Couche de fondation

Le sable stabilisé est un mélange légèrement humide de sable et de ciment. 1 part de ciment pour 7 à 9 parts de sable, selon la charge du pavement.

Pour les petites surfaces, vous pouvez encore envisager de préparer le stabilisé vous-même avec une bétonnière. Mais si vous avez besoin d'une importante quantité, faites-le plutôt livrer. Étalez du stabilisé jusqu'au niveau du lit. Lors du damage, la couche s'affaissera alors plus ou moins jusqu'au bon niveau. Avec un râteau, vous répartissez le stabilisé uniformément sur toute la surface.

3. Damage

La couche de fondation est damée avec une plaque vibrante. Celle-ci avance seule, veillez donc à ne pas endommager les murs ou la porte. Faites des mouvements circulaires vers le centre. Bouchez les trous éventuels et damez à nouveau. Damez la fondation jusqu'à l'obtention d'une couche bien lisse. Portez un casque anti-bruit.

4. Poser le lit

Les pavés-klinkers sont posés dans une couche meuble de sable stabilisé. Appliquez sur la couche de fondation un lit de 5 cm de stabilisé, qui n'est pas damé. Répartissez le sable sur la surface avec un râteau. Les lattes de soutien sont enfoncées dans ce lit de stabilisé.

5. Lisser

La hauteur des lattes de soutien est le niveau du dessous des klinkers. Posez quelques klinkers à la hauteur souhaitée. Retirez-les et placez les lattes de soutien au niveau des empreintes. Pensez aussi à l'inclinaison pour l'écoulement de l'eau. Le lit est à présent lissé en passant une latte à lisser en zigzag sur les lattes. S'il reste des trous, bouchez-les et lissez à nouveau la couche. Pour une allée large, procédez en plusieurs fois, selon la longueur de votre latte à lisser. Dès que vous avez fini, vous retirez les lattes de soutien et rebouchez ces tranchées avec du stabilisé.

6. Première rangée

La première rangée est la plus importante. Elle doit former un bel angle de 90° avec le sentier voisin. Si vous n'avez pas de grande équerre, calculez l'angle avec le théorème de Pythagore. Posez un klinker des deux côtés de la première rangée et tendez une corde entre les deux. Posez la première rangée le long de cette corde.

7. Poser les pavés-klinkers

Ces pavés ont, comme les klinkers, une base présentant toujours les mêmes dimensions et droite. Ils se placent donc très facilement et simplement. Commencez d'un côté et ne marchez pas sur le lit de sable lissé. Serrez bien les pavés les uns contre les autres sur le lit. Poursuivez ainsi rangée par rangée.

Après chaque rangée complète, vous poussez encore les klinkers sur toute la longueur avec la latte à lisser, en une ligne bien droite.

Si certains côtés ne sont pas d'équerre, vous devez couper les klinkers en biais sur mesure. Au bout d'une rangée aussi, vous devrez couper les klinkers pour tomber juste. Pour ce faire, vous pouvez louer un coupe-klinkers mais une meuleuse d'angle fait aussi l'affaire. Si vous utilisez une petite meule, meulez aussi profondément que possible et coupez le reste avec un large burin. Avec un diamètre de meule de 230 mm, vous pourrez couper vos klinkers en une fois. Portez toujours des chaussures et des lunettes de sécurité et des gants.

8. Pierres de bordure

Avec des pierres de bordure, vous finissez les bords. Elles sont plus longues et s'enfoncent plus dans le sol que les klinkers. Le pavement est ainsi maintenu. Si vous n'utilisez pas de pierres de bordure, prévoyez un bon coussin de soutien de stabilisé autour du pavement. Vous pouvez ensuite le couvrir de terre et semer du gazon.

9. Faire vibrer

Pour ancrer les klinkers et niveler les pierres dépassant, vous les faites vibrer. Nettoyez les pavés afin de ne pas les abîmer. Utilisez une plaque vibrante avec une semelle en caoutchouc claire car du caoutchouc noir risque de salir les pavés. Faites vibrer les pavés dans plusieurs directions.

10. Joints

Grâce à la couche supérieure dure, ces pavés-klinkers peuvent être jointoyés avec un mortier de jointoiement flexible, avec du sable lié avec de la résine ou avec du gravillon. La dernière méthode est la plus simple et la moins chère. Le gravillon est poussé dans les trous. Après un certain temps, il durcit et forme un joint solide.

Délimiter le caisson

Si votre allée n'est pas délimitée par un sentier ou un mur, vous délimitez le caisson avec des piquets. Calculez les bords de l'allée et rajoutez env. 20 cm. Placez quelques piquets le long des bords et marquez dessus, avec un niveau, le dessus et le dessous du pavement. Tendez ensuite les cordes entre les piquets.

Pelleteuse

Pour ce travail, une petite pelleteuse n'est pas un luxe superflu. Ces engins sont très puissants et vous maîtriserez assez vite la commande. Même si c'est la première fois, vous déblaierez facilement 100 m² en un jour. Soyez prudent: ne tournez pas brusquement, tenez les autres personnes à l'écart et soyez concentré.

Prévoir des conduites électriques

Si vous comptez éclairer l'allée par la suite, vous avez intérêt à poser les câbles préalablement dans le stabilisé. Utilisez pour ce faire des câbles VFVB. Ce sont des câbles renforcés avec une gaine en acier.

Pythagore

D'après ce mathématicien grec, dans le cas d'un triangle rectangle, le carré de l'hypoténuse équivaut à la somme des carrés des côtés de l'angle droit: A² + B² = C².

Pour mesurer facilement, utilisez des chiffres ronds. Si vous prenez des côtés de l'angle droit de 3 et 4 m, vous arrivez à cette équation: 3² + 4² = 5². Un triangle avec des côtés de 3, 4 et 5 m a donc toujours un angle de 90°.

Appareil irrégulier

Ces pavés-klinkers ont une largeur identique mais sont disponibles en 5 longueurs différentes. Pour obtenir un véritable effet 'pavés', il faut alterner des klinkers de différentes longueurs. Les joints sont ainsi irréguliers, ce qui donne une impression naturelle.