Magazine jardin 2016 - Découvrez-le ici ou demandez votre exemplaire dans votre magasin Brico !
Sluiten

Peindre à l'intérieur

Vous désirez peindre votre intérieur ? Accordez-vous d'abord un temps de réflexion pour choisir l'ambiance que vous souhaitez créer. Car le choix de la couleur et du type de peinture influenceront le style de votre intérieur et lui apporteront sa touche d'originalité. Rien ne sera laissé au hasard, du sol au plafond, en passant par les radiateurs et les fenêtres. Suivez nos conseils et le désir de transformer votre chez-vous en véritable œuvre d'art sera comblé !

  • Peindre à l'intérieur

    Télécharger le PDF
  • Choix de la peinture

    En fonction du support

    De très larges gammes de peinture sont proposées dans toutes les marques, ce qui ne facilite pas la sélection. Pour faciliter votre choix, sélectionnez votre peinture suivant ces critères :

    • le support : bois, plâtre, béton,…
    • la pièce : chambre, salon, cuisine,…
    • la surface à peindre : plafonds, murs,…
    • l'esthétique : couche de finition, peinture à effet,…

     

    La peinture acrylique :

    elle est résistante, facile d'application et tient bien sur le ciment. Elle permet l'obtention d'un film élastique mat, satiné ou brillant. Le nettoyage du matériel se fait avec de l'eau. On utilisera la peinture acrylique pour le plafond et les murs. Elle s'applique au rouleau.

    La peinture vinylique :

    elle a un aspect mat, sèche rapidement et est peu odorante. Le nettoyage des brosses se fait avec de l'eau. La peinture vinylique est facile à appliquer. On l'utilise souvent pour les menuiseries et les meubles.

    La laque :

    elle nécessite un temps de séchage plus important et est souvent plus odorante. Il en existe :

    - À base d'eau : ce sont les laques acryliques qui permettent un séchage plus rapide mais sont un peu moins brillantes. Le matériel se nettoie dans ce cas-ci avec de l'eau.

    - À base d'huile : elles demandent alors un temps de séchage assez long mais sont davantage brillantes. Le matériel utilisé se nettoie avec du white spirit.

    Les laques sont utilisées pour les portes ou en couche de finition. Elles s'appliquent au rouleau ou au pinceau.

    La peinture à effet :

    on en trouve de plus en plus. Elle donne un rendu en relief et avec de la structure. La gamme de couleurs est moins variée. Suivant le choix du décor, l'application se fera à la brosse ou avec une spatule. La peinture à effet dure plus longtemps si vous appliquez une couche de finition et nécessite un budget plus élevé. Elle s'applique sur les murs.

    En fonction des couleurs

    Les couleurs de votre maison ont un impact quotidien sur votre humeur; il est donc utile de faire le bon choix. L'atmosphère de chaque pièce peut être plus ou moins chaude ou froide, gaie ou apaisante. L'association des couleurs aura donc une incidence directe sur votre vie quotidienne. Le choix des couleurs dépend aussi du volume de la pièce. Un plafond foncé "écrasera" la pièce et la fera paraitre plus petite. Deux côtés opposés de couleur foncée donneront quant à eux un effet de couloir. Les couleurs pastel sont issues d'un mélange de couleurs avec du blanc, ce qui les éclaircit mais leur fait perdre aussi un peu de luminosité. Les tons neutres sont le noir, le blanc, le gris. Le blanc agrandit l'espace; le noir assombrit et écrase l'espace.

    Le jaune

    Il symbolise le soleil, la lumière, l'été. Il apportera une chaleur intense et dynamique. C'est une couleur chaude qui exprime la douceur.

    L'orange

    Également associé au soleil, l'orange représente plus un esprit « cocooning ». Il apportera une atmosphère conviviale en réchauffant votre intérieur. Cette couleur est surtout destinée aux pièces d'accueil comme le salon. Elle sera aussi très appréciée dans la chambre à coucher, en combinaison avec des couleurs foncées à base de rouge.

    Le rouge

    Romantique, le rouge symbolise le bien-être. Il conviendra parfaitement aux halls d'entrée, couloirs, mais aussi, tout comme l'orange, aux espaces de vie.

    Le rose

    Il est parfait pour susciter des ambiances empreintes de féminité. Du rose pastel au rose bonbon en passant par le fuchsia, il créera une ambiance délicate dans une chambre.

    Le violet

    Il convient aux pièces destinées à la "création". Il ne sera pas oublié au salon où il se mélangera très bien aux coloris d'automne ou aux boiseries foncées.

    Le bleu

    Il stimule l'esprit et améliore la concentration. Le turquoise sera adapté aux ambiances de travail comme le bureau. Le bleu reste toujours une couleur rafraîchissante.

    Le vert

    Adapté aux chambres ou pour des ambiances « anglaises ». Vert mousse, olive, prairie ou  laitue, il est possible de faire varier son intensité pour une ambiance cosy.

    Le gris

    Il se marie avec tout. Il reste le coloris « idéal » avec le mobilier contemporain.

    Blanc et noir

    Ces coloris tranchés sont un appoint à utiliser avec parcimonie sous peine de ternir l'ambiance par manque de nuances.

    Quantités

    Pour calculer la surface à peindre et donc la quantité de peinture à acheter, multipliez la longueur de chaque mur par sa hauteur. Additionnez les valeurs des surfaces trouvées et déduisez les ouvertures (portes, fenêtres). Vous obtenez alors la quantité de peinture au m2 pour la couche de fond. Pour les couches suivantes, cela dépendra du nombre de couches à appliquer et donc du pouvoir couvrant de la peinture. Ces indications se trouvent sur l'emballage de votre pot de peinture.

    Conseil
    Notez le numéro de coloris de votre pot de peinture pour le cas où vous devriez en racheter.

    Préparation des murs et des plafonds

    Surfaces déjà peintes

     

    Pour appliquer une peinture brillante ou laquée:

    Le mur doit être nettoyé, les fissures rebouchées et les petites aspérités, poncées. Il ne doit absolument plus y avoir de poussière. Recouvrez ensuite le mur d'une fine couche d'enduit, laissez sécher et poncez si nécessaire.

    Sur des peintures acryliques ou vinyliques:

    Si la peinture s'écaille, décapez votre mur. Contrôlez l'adhérence de la peinture au mur en appliquant un morceau de tape sur celle-ci. Poncez légèrement avec du papier de verre à grain fin ou moyen et terminez en nettoyant votre votre mur à l'eau et au savon (lessive St Marc). Commencez par le bas du mur sur une hauteur de 50 cm, rincez et laissez sécher. Répétez l'opération sur une 2e bande, rincez et laissez sécher. Continuez ainsi pour le reste du mur.

    Papier peint

    Faites ramollir le papier peint avec un mélange d'eau et de produit vaisselle et de la pâte de cellulose. Utilisez un vaporisateur pour plantes pour plus de rapidité. Il existe des produits dits « décolleurs » qui peuvent être ajoutés à l'eau pour faciliter la dissolution de la colle. Décollez le papier peint avec un couteau à peinture. Si vous le souhaitez, vous pouvez louer une décolleuse à vapeur dans votre Brico.

    Papier peint recouvert de peinture:

    décollez votre papier peint. Si la couche est trop épaisse, utilisez un grattoir ou une décolleuse à vapeur.

    Sur de la fibre de verre

    Collez votre fibre de verre et laissez bien sécher au moins 48h avant de commencer à peindre.

    Sur un crépis ou de la brique

    Brossez à l'eau savonneuse et laissez bien sécher.

    Sur des carreaux de céramique

    Nettoyez-les à l’eau savonneuse et laissez sécher. Utilisez une peinture spéciale.

    Sur des surfaces à problèmes

     

    L'efflorescence :

    se présente sous la forme d'un duvet de couleur blanchâtre formé par les composants chimiques des mortiers et des plâtres qui remontent à la surface. Brossez le mur et appliquez un enduit ou un fixateur spécial.

    Les taches de goudron ou rouille :

    Recouvrez les taches avec un enduit aluminisé afin qu'elles n'apparaissent pas sous la nouvelle peinture.

    L'humidité :

    Trouvez les causes pour y remédier et éviter qu'elle ne se manifeste à un autre endroit. Appliquez ensuite un produit hydrofuge sur la partie atteinte.

    Les surfaces irrégulières en plâtre :

    Afin de mettre tout de niveau, passez une couche d'enduit sur les petites aspérités. Une fois l'enduit sec, poncez légèrement.

    Les moisissures :

    Si vous avez des moisissures ou champignons, ôtez-les et laissez bien sécher la partie abîmée; appliquez ensuite un fongicide à l'aide d'un pinceau.

    Les trous et fissures :

    Elargissez la fissure à l'aide d'un couteau à peinture. Ensuite, dépoussiérez.. Chargez votre couteau d’enduit de rebouchage pour fissures. Appliquez sur la fissure en tirant vers le bas et faites pénétrer l'enduit.Ôtez le surplus de la spatule et repassez jusqu’à ce que la surface soit lisse.

    Pour les fissures plus profondes, appliquez plusieurs couches en commençant par les bords.
    Attendez 2 heures entre chaque couche. Lorsque l'enduit est sec, poncez avec du papier de verre à grain moyen ou fin pour obtenir une surface lisse.

    En cas de cavités plus profondes ou autour des conduites, utilisez de la mousse de rebouchage. Dépoussiérez d'abord la cavité. Projetez ensuite la mousse en faisant attention à ne pas trop en mettre car celle-ci se dilate très fort. Après une à deux heures, coupez ce qui dépasse avec une scie. Appliquez enfin l'enduit.

    Pour les plafonds

    Portez des lunettes de protection et un haut à longues manches.
    Travaillez sur un échafaudage pour faciliter vos déplacements.

    Préparation des boiseries

    Pour obtenir de belles finitions, poncez et rebouchez les trous dans le bois avant de peindre. Enveloppez une cale à poncer dans du papier abrasif et passez-la dans le sens des fibres du bois.

    Enlevez la poussière avec une brosse, dans le sens des fibres. Bouchez les trous avec du mastic pour le bois en évitant de déborder. Après 10 à 30 minutes, lorsque le mastic est sec, poncez et dépoussiérez à nouveau.

    Préparation des radiateurs

    Éteignez votre radiateur et, une fois que celui-ci est froid, poncez les taches de rouille avec du papier abrasif pour métaux à grain fin . Passez un apprêt pour métaux sur celui-ci. Lorsque les réparations sont effectuées, nettoyez-le.

    Choix des outils

     

    La brosse :

    utilisez-la pour peindre les coins entre deux murs, entre un mur et le plafond, entre une boiserie et le mur.

    La brosse à radiateur :

    son long manche en forme d'angle permet d'atteindre les endroits difficiles derrière les radiateurs.

    La brosse en soie synthétique :

    facile à nettoyer car les poils sont bien fixés. Elle est efficace pour la peinture à l'eau. Pour le bois, utilisez des brosses de 50 mm, 25 mm et 12 mm. Pour les murs et les plafonds, optez pour celles de 100 mm et 150 mm.

    Le pinceau à rechampir :

    Avec son extrémité arrondie, il est très utile pour les fenêtres car il permet de peindre près de la vitre sans la tacher. Une large gamme de pinceaux existe. Utilisez le pinceau adapté à chaque type de peinture.

    Le rouleau :

    Il est utilisé pour les murs et les plafonds et, de manière générale, pour étaler la peinture sur de grandes surfaces. On l'utilise sur des surfaces lisses ou structurées. Les rouleaux à poils longs sont conseillés pour peindre des surfaces irrégulières et imparfaites. Ils existent aussi avec un relief pour créer des crépis décoratifs ou des effets sur une surface lisse. Utilisez le rouleau adapté à chaque type de peinture ou de support.

    Le rouleau en mousse :

    s'utilise sur des surfaces lisses.

    Le rouleau en laine :

    s'utilise pour les peintures acryliques sur de grandes surfaces planes ou irrégulières.

    Le rouleau en mohair :

    possède des poils très serrés et donne une belle finition. Il est utilisé pour les peintures satinées et les laques.

    Le rouleau à radiateur :

    petit, il possède un long manche, ce qui facilite l'accès aux endroits difficiles tels que les radiateurs. Il existe des manches télescopiques pour atteindre plus facilement le haut des murs et le plafond. Adaptez la longueur de votre rouleau en fonction des surfaces à peindre.

    La grille d'essorage :

    permet d'éliminer le surplus en y roulant votre rouleau. Si vous achetez un bac à peinture dans lequel la grille est intégrée, songez toujours à vérifier sa grandeur par rapport à votre rouleau.

    Le masquage :

    à l’aide du ruban de masquage, disponible en différentes largeurs, il peut être utilisé pour délimiter deux couleurs sans abîmer la couleur existante.

    Entretien

     

    Pour les peintures à base d’eau :

    L'entretien se fait avec de l'eau et du savon pour les brosses, les pinceaux, les rouleaux et les grilles d'essorage. Pour les rouleaux, enlevez le manchon du manche. N'hésitez pas à faire couler de l'eau jusqu'à ce que celle-ci coule sans trace de peinture. Ne laissez jamais votre matériel tremper dans l'eau; lavez-le, égouttez et laissez sécher. Si vous faites une pause, mettez le tout dans un sac plastique et fermez celui-ci hermétiquement pour que la peinture ne sèche pas.

    Pour les peintures à base de solvant :

    Utilisez du white spirit ou un produit nettoyant spécifique.

    Techniques

    Le rouleau

    Le rouleau permet de peindre plus rapidement et nécessite parfois l'application de plusieurs couches.

    Mélangez la peinture, sauf s'il s'agit de peinture épaisse ou de gel. Transvasez la peinture dans le bac avec la grille d'essorage; ne le remplissez pas jusqu'au bord. Trempez le rouleau dans la peinture et faites le rouler sur la grille d'essorage pour bien répartir la couleur.

    Peignez dans un mouvement de va-et-vient en alternant les couches horizontales et verticales et en les croisant. Travaillez par bandes de 60 à 80 cm. Appliquez des couches fines et n'allez pas trop vite pour éviter les éclaboussures. Si vous devez vous interrompre avant d'avoir fini un pan de mur, ne vous arrêtez pas sur un trait net mais estompez plutôt la couleur en l'allongeant avec votre rouleau.

    Pour les contours des fenêtres, portes et coins entre deux murs ou entre le plafond et les murs, utilisez un pinceau ou une brosse.

    La peinture à effet

    Il existe dans votre Brico une gamme complète de peinture à effet prête à l'emploi. Ce type de peinture nécessite l'application d'une couche de fond spécifique avec du matériel particulier. Vous trouverez des échantillons ainsi que la procédure à suivre dans votre Brico.

    Vous pouvez cependant créez vous-même des effets. Superposez deux couches de couleurs, la première étant assez claire et travaillée au rouleau, la seconde étant de la même teinte mais plus foncée ou plus prononcée. Travaillez cette deuxième couche et créez des effets en l'appliquant avec une éponge, un rouleau à effet ou encore avec une spatule ou une brosse dure.

    Application

    Conseils : préparation de la peinture

    Avant d’ouvrir un pot, secouez-le et retournez-le plusieurs fois pour mélanger la masse déposée dans le fond avec le reste du liquide. Continuez à mélanger une fois le pot ouvert avec un bâton ou un mélangeur fixé sur une foreuse. Un bon mélange ne doit pas avoir de grumeau. Utilisez un vieux bas pour filtrer la peinture si nécessaire.

    Si vous ne trouvez pas exactement la couleur souhaitée parmi les pots de peinture prête à l'emploi, sachez que vous pouvez créer votre propre couleur grâce à la machine à teinter en magasin.

    Il existe des petits conditionnements “testeurs” pour vous aider dans votre choix.

    Si vous n’utilisez pas tout le contenu du pot de peinture, veillez à bien refermer celui-ci, afin d’éviter que les solvants ne s’en évaporent. Placez le couvercle sur le pot, posez une planche sur celui-ci et frappez avec un marteau sur la planche; cela évitera de déformer le couvercle. Vérifiez que le pot de peinture est bien fermé en le retournant. Stockez ensuite les pots tête en bas, ce qui empêche l’air de s’infiltrer, même lors d’une longue durée.

    L’essorage

    Les coulures, gouttes et éclaboussures sont souvent causées par un chargement excessif des brosses, rouleaux, et pinceaux.

    Pour les brosses:

    Ne plongez pas la brosse dans la peinture au-delà de la virole métallique maintenant les poils. Essorez la brosse sur le bord de façon à ce que la couleur coule à l’intérieur. Fixez un gros fil de fer en travers du pot au niveau des fixations de la anse; il servira de support d’essorage bien pratique.

    Pour les rouleaux :

    Si vous utilisez un simple récipient carré, essuyez le rouleau sur une grille perforée mise de biais. Si vous utilisez un bac avec grille d’essorage intégrée, celui-ci comprend des stries en relief, suffisantes pour essorer votre rouleau.

    Peindre sans taches

    Regroupez au maximum les meubles au centre de la pièce et bâchez-les. Recouvrez également votre sol. Après avoir coupé le courant au disjoncteur, enlevez les caches des prises et interrupteurs ou masquez-les avec du ruban de masquage (papier crêpe) ou de l’adhésif. Recouvrez également les boiseries. Ayez toujours à portée de main un chiffon humide de façon à pouvoir intervenir immédiatement en cas d’éclaboussures avec des peintures à l’eau. Pour la peinture glycéro, prévoyez un chiffon et une bouteille de white spirit bien fermée.

    La couche de fond

    La couche de fond ou primer évite de gaspiller de nombreuses couches de peinture. Si le support est nouveau et n’a jamais été peint, cela va le nourrir et le rendre non poreux. Appliquez si nécessaire une deuxième couche. La couche de fond est très utile pour obtenir la bonne teinte directement, surtout lorsqu'il s’agit de l’application d’une couleur claire sur une foncée.

    Travaillez toujours à la lumière du jour car, lorsque l’on travaille à la lumière artificielle, on risque d’oublier de peindre des petites zones ou de mal étendre la peinture.

    Les plafonds

    Commencez par le plafond. Cela évite de tacher les murs ou autres surfaces déjà peintes. Prévoyez une bâche pour le sol; cela facilite le nettoyage. Coupez le disjoncteur du circuit des pièces à peindre, et démontez les luminaires en prenant soin de les ranger dans un endroit sûr. Pour peindre en toute sécurité, utilisez une échelle avec un échafaudage.

    Si vous n'aimez pas travailler en hauteur, pensez au manche télescopique. Si vous avez des corniches à peindre, faites-le après le plafond.

    Commencez à appliquer une couche de peinture à la jonction entre le plafond et le mur avec une brosse ou un pinceau. Protégez votre mur en appliquant du ruban de masquage aux coins.

    Après avoir appliqué la couche de jonction au niveau de la bande de travail (avancez par bandes de 1m²), appliquez la couleur au rouleau en croisant les bandes horizontales et verticales. Lorsque vous commencez une autre bande, superposez-la un peu avec la précédente. Pour être certain du résultat, regardez si la partie déjà peinte est bien uniforme. Pour ce faire, observez de côté et non de bas en haut. Laissez sécher en suivant le temps de séchage indiqué sur la boîte.

    Les murs

    Avant de commencer à peindre, vérifiez que toutes les boiseries soient bien masquée par du ruban de masquage. Si la couleur du plafond est différente de la couleur des murs, délimitez les surfaces avec ce ruban. N’oubliez pas les plinthes !

    Commencez par peindre les coins entre le mur et le plafond et les angles des jonction entre les murs. Utilisez pour cela une brosse ronde sur laquelle vous ne mettrez pas trop de peinture. Tirez la peinture du haut vers le bas sans forcer et n’hésitez pas à déborder sur les autres murs à peindre.

    Continuez au rouleau à partir de l’intérieur des angles, toujours avec le même mouvement de haut en bas. Procédez par petites surfaces. Lorsque vous peignez le reste des murs, croisez les bandes verticales et les bandes horizontales.

    Lorsqu’il n’y a plus de peinture sur votre rouleau, trempez-le dans le bac contenant la peinture et essorez votre rouleau. Démarrez bien en-dessous de la surface déjà peinte et remontez petit à petit. Procédez par petites surfaces, de haut en bas du mur.

    Respectez le temps de séchage. Ne balayez pas dans la pièce pendant que la peinture est en train de sécher. N’interrompez pas votre travail au milieu d’un mur mais continuez toujours jusqu’à un angle, une fenêtre ou une porte. Eliminez tout de suite les taches éventuelles sur les boiseries.

    Les portes et les encadrements

    Commencez par la porte et terminez par les chambranles. Dégondez votre porte et posez-la sur deux tréteaux. Démontez tous les accessoires (poignées, serrures, gonds…). Regroupez-les et notez à quelle porte ils se rapportent. Nettoyez votre porte à l’eau et séchez-bien; une surface lisse et dépoussiérée est indispensable.

    Portes planes (sans relief):

    Elles permettent l’emploi du rouleau. Peignez par section, avec des mouvements verticaux, en commençant par un angle. Croisez horizontalement et égalisez entre les bandes. Lissez sans appuyer par bandes de haut en bas. Laissez sécher, poncez légèrement, dépoussiérez et appliquez la seconde couche de la même façon.

    Portes à panneaux :

    Commencez par les moulures, à peindre avec un pinceau à rechampir. Ne mettez pas trop de peinture sur votre pinceau pour éviter les coulures. Lissez de coin en coin. Peignez ensuite les parties planes à l’intérieur des moulures, croisez et lissez. Terminez par les parties planes extérieures aux moulures et par les chants. Avant d’appliquez la seconde couche, poncez légèrement et dépoussiérez.

    Portes vitrées :

    Commencez par masquer votre vitre avec du ruban de masquage. Peignez les moulures, ensuite les parties planes horizontales et terminez par les parties planes verticales.

    Les fenêtres

    Protégez les vitres avec de l’adhésif le long des parties à peindre et avec du papier journal au centre des fenêtres.

    Commencez par la traverse haute du châssis. Peignez en effectuant de larges mouvements horizontaux et éliminez la peinture qui coules d’un léger coup de pinceau. Croisez les bandes horizontales et verticales sans mettre trop de peinture. Lissez toujours dans le sens horizontal.

    Peignez ensuite la traverse basse du châssis et terminez avec un pinceau à rechampir pour les petites parties en bois. Vous pouvez maintenant peindre les montants du châssis. Pour le cadre fixe, peignez la pièce d’appui et finissez par les montants. Les ferrures doivent être peintes en même temps que les montants.

    Les moulures

    Les plinthes:

    Protégez le sol; si vous avez de la moquette, recouvrez celle-ci. Aspirez et nettoyez la poussière qui se trouve dans l’espace entre le sol et la plinthe. Appliquez de la peinture dans le sens de la longueur avec une brosse.

    Les cimaises:

    Appliquez la peinture avec une brosse de 25 mm en laissant bien sécher entre chaque couche. Pour terminer, donnez des petits coups de pinceau dans les aspérités de la moulure.

    Les radiateurs et les tuyaux

    Choisissez des peintures adaptées aux métaux.

    Les tuyaux

    Dépoussiérez les tuyaux et décapez l’ancienne couleur. Pour ce faire, appliquez une couche de décapant et laissez agir 5 minutes. Grattez avec un couteau à  peinture pour enlever les restes de peinture. Rincez et répétez l'opération si nécessaire.
    Poncez ensuite avec du papier de verre fin, et dépoussiérez avec une éponge humide.

    Lorsque la paroi est sèche, appliquez la peinture avec un pinceau à rechampir.

    Pour peindre les parties plus délicates, utilisez un pinceau fin. Evitez si possible les parties en inox ou en cuivre. Poncez les tuyaux dès que la peinture est sèche et dépoussiérez-les. Appliquez ensuite la deuxième couche si nécessaire.

    Les radiateurs

    Eteignez votre radiateur; il doit être froid pour être peint. Protégez les vannes avec du ruban adhésif et les murs avec du papier journal ou du film plastique. Protégez aussi le sol et les plinthes. Au besoin, appliquez une couche de décapant et laissez agir 5 à 10 minutes, puis rincez. Dépoussiérez le mur avec une brosse dure puis une éponge humide. Appliquez la peinture en commençant par les parties peu accessibles avec une brosse plate ou avec une brosse spéciale pour radiateurs.

    Les laques

    La préparation du support est très importante; la surface doit être parfaitement lisse. Avant de commencer, fermez bien toutes les fenêtres. Passez l’aspirateur dans les pièces où vous aller appliquer de la laque. Les laques sèchent en effet lentement et, s'il y a de la poussière dans la pièce, celle-ci vient se coller à la peinture. Dépoussiérez les murs avec une éponge humide. Passez la paume de votre main sur les murs pour vous assurer que les surfaces soient bien lisses et sans poussières.

    Appliquez une sous-couche (du même type que la laque) en commençant par les coins avec un pinceau; appliquez ensuite la laque sur le reste des murs avec un rouleau.

    Poncez avec du papier de verre fin, aspirez et lavez le mur avec une éponge humide.

    Commencez par les angles. Ne mettez qu'un petit peu de peinture sur votre brosse en respectant toujours la même quantité. Peignez avec un mouvement régulier de droite à gauche et de va-et-vient. Laissez sécher pendant 24h entre chaque couche. Peignez ensuite les petites surfaces avec un rouleau en étirant la peinture. Ne repassez pas sur les surfaces déjà peintes.

    Appliquez la deuxième couche de manière identique. Attendez une semaine avant de vous appuyer sur le mur peint. Si l’effet miroir n’est pas suffisant, appliquez une troisième couche au moins 48h après sans oublier de poncer au préalable les éventuelles imperfections. N’oubliez pas de dépoussiérer avec une éponge humide avant toute nouvelle application.