Magazine jardin 2016 - Découvrez-le ici ou demandez votre exemplaire dans votre magasin Brico !
Sluiten

Etangs de jardin

Il existe plusieurs méthodes pour réaliser une pièce d'eau dans votre jardin. Vous trouverez ci-après les indications pour la réalisation d'un étang avec une bâche souple, mais aussi avec un bac thermoformé.

  • Etangs de jardin

    Télécharger le PDF
  • Avantages et inconvénients

    Les bâches permettent de suivre exactement les formes du bassin. Toutes les formes sont possibles. Toutefois, elles sont susceptibles d'être endommagées par des trous créés par des cailloux trop pointus, ou par l'usage d'outils lors d'un nettoyage.

    Les bassins préfabriqués offrent toute la solidité nécessaire, mais vous devrez uniquement vous contenter des formes existantes. Les formats sont aussi souvent plus réduits.

    Le bassin en bâche souple

    Calculs des dimensions

    Quel que soit le bassin que vous choisissez, vous devez ajouter à la longueur et à la largeur de la surface au sol, 2 x la profondeur maximale du bassin + 2x 30 cm pour les contours du plan d'eau.

    Matérialisez avec un tuyau d'arrosage le contour du futur bassin. Quand le dessin du bassin vous convient, concrétisez le tracé avec du sable, enlevez ensuite le tuyau.

    Creusez le trou à l'intérieur du tracé en sable. Aménagez une corniche d'une largeur de 30 cm sur le pourtour. Cette corniche doit avoir une pente de 20°. A l'extérieur du contour de départ en sable, enlevez une bande de terre de 45 cm de largeur et de 5 cm de profondeur. Cette bande servira pour bloquer la bâche en y plaçant des bordures décoratives.

    Le pourtour doit être de niveau, ceci afin que le niveau de l'eau soit équivalent sur les bords de celui-ci.

    Après avoir creusé à la profondeur voulue et suivant les différents niveaux souhaités (voir schéma d'implantation des plantes), débarrassez méticuleusement le fond des cailloux et racines. Compactez les parois pour empêcher les éboulements de terre. Vous pouvez si nécessaire (terre rocailleuse) placer un lit de sable pour éviter le percement de la bâche. Il existe aussi des feutres spéciaux à dérouler avant de placer la bâche étanche.

    Coupez la bâche à la dimension du bassin (voir calcul des dimensions). Posez-la provisoirement sur le trou, calez-la avec des briques pour qu'elle ne bouge pas.

    Knip de folie rondom af, maar behoud een 'verloren' rand van 20 cm langs de maximale buitenomtrek (de uitgegraven strook).

    Une fois que la bâche a trouvé sa place sur le fond du bassin, faites couler de l'eau. Au moment où la bâche avec le poids de l'eau va prendre la forme du bassin, arrangez les plis. Remplissez le bassin jusqu'au bord.

    Coupez le revêtement de manière à avoir un bord perdu de 20 cm tout autour du contour maximal tracé (la partie découverte en terre). Placez vos bordures de contour, en masquant la bâche si nécessaire repliée sur le en-dessous de celles-ci.

    Le bassin rigide

    Le bassin monobloc est réalisé en pvc renforcé. La fosse que vous allez creuser, doit correspondre le plus possible à son profil.

    Posez le bassin à l'envers sur le sol, marquez le contour avec du sable.

    Creusez à la bêche les bords pour obtenir des lignes de coupe bien nettes. Dégagez ensuite en profondeur son emplacement. La première tranche d'épaisseur correspondra au premier niveau du bassin.

    Placez le bassin dans le trou et déterminez avec du sable le contour du second niveau. Creusez à nouveau la profondeur de ce niveau. Répétez l'opération autant de fois que de niveaux. Réalisez une fosse un peu plus profonde, ceci afin de placer un lit de sable de 5 cm. Le bassin reposera sur ce lit de sable qui va s'écraser en épousant parfaitement ses formes. Vérifiez l'horizontalité des bords du bassin en posant un niveau à bulles sur un madrier. Egalisez les bords en bourrant du sable dans les creux.

    Remplissez ensuite avec l'eau. Lorsque le poids du bassin va augmenter, il va s'ajuster sur le sol. Veillez à rééquilibrer le bassin pour qu'il reste de niveau.

    Bourrez à nouveau les bords du bassin avec du sable que vous mouillerez. Le sable va alors s'écouler et combler les interstices restants.

    Installez une couche de gravier sur le contour du bassin, damer celle-ci pourra accueillir la margelle (bordure). Placez la margelle de niveau, jointoyez-la avec du mortier.

    Installez une couche de gravier sur le contour du bassin, damer celle-ci pourra accueillir la margelle (bordure). Placez la margelle de niveau, jointoyez-la avec du mortier.

    La filtration

    Introduction

    • Vous devez placer une pompe filtrante pour garder une eau claire, adaptée aux plantes et à la faune du bassin.
    • Cette pompe doit se placer à proximité du bassin. Elle est constituée d'une pompe se trouvant dans l'eau, de tuyaux, d'un bac filtrant. Ce système peut être accompagné d'un passage sous UV pour éliminer les algues et verdure de l'eau.
    • La pompe doit être placée à plat et à l'endroit le plus profond du bac.
    • Le retour de l'eau filtrée pourra selon votre choix être sous forme de jets d'eau, de cascade, de fontaine.

    Le choix de la pompe

    Lors de l'achat de la pompe, vous devez calculer le débit exigé par rapport à la grandeur du bassin.

    Quelques instructions

    • Le bassin doit être filtré de la moitié de son volume chaque heure.
    • Une chute d'eau réclamera 1365 litres par heure pour chaque 15cm de hauteur de chute.
    • Une fontaine réclamera 30% de plus de capacité.
    • Un coefficient de + 25% sera nécessaire pour les pertes de pression dans les tuyaux.

    Exemple :

    • Le volume de votre bassin est de 2250 litres x ½ capacité à filtrer par heure = 1125 litres/heure
    • Une chute d'eau de 22.5cm de hauteur : 22.5/15 x 1365 = 2048 litres/heure
    • Une fontaine : 2048 x 30% = 614 litres/heure
    • La perte de la tuyauterie : 2048 + 614 x 25% = 666 litres/heure

    Total = 4453 litres/heure

    N'hésitez pas à acheter une pompe de plus de capacité.

    Montage

    Assemblez la pompe avec ses accessoires suivant le système choisi pour le retour de l'eau.

    Posez-la sur le fond.

    Placez les tuyaux, en raccordant le tout au bac filtrant. Vous pouvez déjà dissimuler le tuyau à l'aide d'éléments décoratifs (cailloux…) Installez le câble vers le raccordement avec terre situé dans la maison (ou via un raccordement étanche au-dessus de la ligne d'eau (au-dessus du niveau maximum de l'eau).

    L’aération

    Un système d’aération de l’eau permettra une meilleure oxygénation.

    Le bac filtrant

    Réalisez le trou nécessaire à son volume. Placez une dalle en béton ou une plaque sur le fond.

    Installez le filtre dans le trou.

    Calez-le à l'aide de la terre de remblais.

    Lancez la pompe, en vous assurant du remplissage du bac.

    Raccordez la tuyauterie, camouflez-le ensuite avec un décor (pierre, bac à plante, …). Cette décoration restera amovible pour garantir l'accès au bac.

    Les jets d’eau

    Différents types de jets d'eau existent. Le simple jet dispersé produit de grosses gouttes d'eau.

    Le jet cloche est parfait pour les plans d'eau calmes.

    Le jet à étage « arrosoir » produit des sons agréables.

    Le filtre UV anti algues

    Une lampe ultraviolet détruira les algues lors de leur passage sous la lumière. Ces algues mortes seront ensuite filtrées mécaniquement dans le bac filtrant. Le placement de la lampe UV se fera donc sur le tuyau d'arrivée d'eau avant le bac filtrant.

    Les plantations

    Il existe un nombre considérable de plantes aquatiques. Il existe des plantes dites " pratiques " qui contribuent au bien-être écologique du bassin. Ces plantes apportent l'oxygène nécessaire à la vie des poissons.

    La plantation en container est la plus adéquate à l'entretien d'un bassin. Vous pouvez en effet déplacer vos plantes, les sortir le cas échéant pour les entretenir, les bouturer, … Ces containers, sont des paniers percés, permettant à l'eau de pénétrer partout autour des racines des plantes.

    Comment replanter en container ?

    Enlevez les feuilles mortes, le nouveau feuillage se développera après la plantation. Idéalement au printemps ou en été. Enlevez l'excès de racines. Employez le panier de plantation permettant un développement des racines.

    Enterrez la plante dans un compost spécifique pour étang.

    Recouvrez le dessus du panier avec une couche de gravier. Celle-ci empêchera la remontée du bac par son poids.

    Placez la plante dans le bassin.

    La chimie du bassin

    Comprendre la chimie du bassin est important pour la survie de vos plantes et poissons. Il faut réaliser un équilibre se rapprochant le plus possible des conditions naturelles de la vie aquatique. Dans la nature, les bactéries nitrifiantes décomposent les déchets toxiques pour en faire des composés moins nocifs. C'est ce que l'on appelle le cycle de l'azote.Lorsque qu'une plante pourrit, sa dégradation entraîne la création de nitrates, toxiques pour les poissons. Le filtrage biologique des plantes est donc aussi important que le filtrage mécanique. Vous devez contrôler l'eau régulièrement pour pouvoir résoudre tous les désordres, dans la mesure du possible avant que cela ne vous contraigne à des soins plus importants (traitement de l'eau et soins des maladies des poissons).

    Contrôle du ph

    Prenez un échantillon d'eau dans une éprouvette, versez le produit réactif, contrôlez le résultat.

    Les poissons

    Voici les règles principales à un empoissonnement réussi. Aucun bassin n'est achevé sans la mise en place de sa faune. Les poissons sont un véritable agrément que vous ne vous lasserez jamais de voir. Il existe une variété importante de poissons de fond, d'autres qui vivent plus en surface. Le conseil avisé du vendeur vous sera nécessaire avant d'acquérir votre propre expérience.

    Introduction des poissons dans le bassin

    Préparez le poisson avant de le laisser aller dans l'eau du bassin. Laissez le sac en plastique de transport à la surface de l'eau, ceci afin d'équilibrer la température de l'eau. Après 15 minutes, versez de l'eau du bassin dans le sac pour habituer le poisson à l'eau du bassin. Vous pouvez libérer le poisson après quelques minutes.

    Conseil de prudence

    Si vous avez des doutes sur le sérieux du vendeur et afin de ne pas apporter des maladies aux autres habitants du bassin, placez le nouveau venu dans un bac séparé, l'eau y contenant une solution fongicide et bactéricide.

    Densité de population

    La norme indique qu'il ne faut pas dépasser 2 cm de longueur de poisson par 50 litres d'eau. Exemple pour un bassin de 2000 litres, 80 cm de poissons, soit 4 poissons de 20 cm ou 8 de 10 cm. N'introduisez jamais de poissons avant 1 semaine de filtration lors de la première installation. Votre bassin doit s'équilibrer correctement pour permettre la survie des poissons avec un minimum de risques.

    Les maladies des poissons

    Procurez-vous un livre spécialisé sur les poissons, utilisez les conseils avertis d'autres aquariophiles et du vendeur.

    Soins hivernaux

    Ne videz jamais votre bassin. Enlevez les feuilles mortes. Coupez les végétations jaunies. Utilisez une pompe à air et un bulleur pour garantir la bonne aération de l'eau. Ce système permettra aussi de limiter l'effet du gel (croûte de glace), l'eau bougeant à cause de l'air remontant en surface.