Magazine jardin 2016 - Découvrez-le ici ou demandez votre exemplaire dans votre magasin Brico !
Sluiten

La plantation sous serre

La Belgique est un beau pays. Pour les jardiniers, malheureusement, son climat grincheux ne permet pas une récolte des fruits et légumes toute l'année. Régulièrement, des intempéries occasionnent de lourdes pertes. Pour combattre cette météo froide et pluvieuse, et faire pousser ses légumes en toute sérénité, rien de tel que l'usage d'une serre. En verre ou polycarbonate, elle vous permettra de jardiner toute l'année. Nous avons sélectionné pour vous quelques astuces pour assurer un meilleur rendement à vos cultures, en toutes circonstances.

  • La plantation sous serre

    Télécharger le PDF
  • Les plantations sous abris

    L'activité de la végétation est directement liée à la température. Il existe plusieurs techniques pour créer des « micro-climats » favorables qui peuvent augmenter la précocité des cultures et des floraisons. Ces différentes techniques apportent aussi une protection contre les agressions extérieures (limaces, escargots, insectes, …).

    Les abris naturels

    La plate bande ou côtière

    Situez-la au pied d'un mur orienté au sud, sud-est, sud-ouest elle sera protégée par la construction, et bénéficiera en journée de la chaleur du soleil qui se reflète sur le mur et de la restitution de cette chaleur la nuit. Pour que la plate bande absorbe encore plus de chaleur, mettez-la en pente de 15 à 20 cm par mètre. L'utilisation d'une terre noire et de terreau est conseillée pour favoriser l'absorption des calories par la terre. Installez des fils de fer tendus sur des piquets ce qui vous permettra de dérouler chaque soir un paillasson (rouleau en bambou ou autre) qui empêchera le sol de se refroidir trop vite.

    En ados

    Si vous n'avez pas de mur disponible, dressez une planche en « ados », pour incliner la pente vers le sud.

    Les châssis

    Le châssis est une serre en miniature mais pas chauffée. Elle possède un coffre en bois, en PVC ou aluminium sur- plombée d'un toit plat en verre ou en PVC. Un système sur charnières sera plus pratique pour son usage.

    Choix des matériaux

    Le coffre :

    En bois ou en briques :

    il est solide et plus lourd et restera donc fixé à un endroit définitif.

    En PVC ou aluminium :

    il est plus léger donc plus facile à déplacer pour profiter des différentes expositions au soleil suivant les saisons et l'emplacement des cultures. On peut l'acheter pré-monté.

    Le couvercle ou toit :

    En verre :

    Il est plus dangereux, l'effet de serre est à 100% ce qui entraîne plus de chaleur mais aussi des risques de brûlures par excès d'ensoleillement.

    En PVC :

    ils sont moins coûteux, mais ils provoquent une condensation plus importante ce qui oblige à une plus grande surveillance pour éviter une humidité ambiante trop importante.

    En vieillissant la solidité diminue et la transparence est moins bonne, atténuant l'effet de serre.

    Conseils

    Lorsque les températures descendent en dessous de zéro degré protégez votre châssis avec du plastique bulles ou de la toile de jute tendue tout au tour de la structure. Au début du printemps si il enmagazine trop rapidement la chaleur, prévoyez un système de ventilation avec couvercle à coulisse, pivotant et semi ouvrant (aération sans refroidissement). Pour protéger le sol du froid, recouvrez-le avec une bâche en plastique noir, découpez celle-ci pour planter les jeunes pousses.

    Les cloches

    Caractéristiques

    Elles ont comme avantages d'être faciles de mise en oeuvre, peu coûteuses et surtout elles sont faciles à déplacer et réutilisables d'une année à l'autre à différents endroits. Elles couvrent vos lignes de semis.

    Elles peuvent avoir des formes diverses, le plus souvent on les retrouve en forme de tente ou en forme de tunnel.
    Vous pouvez les acheter ou les fabriquer vous-même.

    En grillage et PVC en forme de tunnel : il permet de couvrir de plus grandes longueurs. Il se compose de grillage courbé en demi cercle couvert de plastic transparent.
    Il existe aussi des films perforés, ce qui permet une circulation d'air permanente et évite les températures trop élevées.

    L'exposition

    Si votre potager est exposé au vent, installez votre tunnel de sorte que l'une des extrémités soit face aux vents dominants, afin d'exposer le moins de surface au vent.

    La mise en place

    1. Placez un morceau de grillage en demi-cercle au dessus des plantes. A chaque extrémité, passez un morceau de fil métallique ou une corde en plastique. Les plantes doivent être au milieu de la cloche.
    2. Mettez les morceaux de grillage bout à bout afin qu'il protège toute la rangée. Puis, assemblez-les avec le fil métallique ou la corde.
    3. Etalez le plastique transparent sur le grillage en prenant soin de ne pas le déchirer. Coupez le plastique en laissant un surplus de 60 cm à chaque extrémité.
    4. De chaque côté du tunnel, mettez bout à bout les lattes dans lesquelles vous avez percé des trous à 30 cm d'intervalle.
    5. Sur un des côtés du tunnel, enfoncez les piquets dans les trous jusqu'à ce qu'ils viennent s'enfoncer dans le sol après avoir traversé le plastique.
    6. De l'autre côté du tunnel, étirez le plastique et enfoncez les piquets comme précédemment. Coupez le plastique qui dépasse. Prenez le surplus de plastique se trouvant à l'une des extrémités et enterrez le. Posez une latte par dessus dans laquelle vous enfoncez des piquets.
      Procédez de la même façon à l'autre extrémité.

    Les serres

    La serre est l'abri horticole idéal, elle fournit aux plantes le milieu le plus propice à leur végétation, elles y trouvent tout le soleil et la lumière qu'elles ont besoin et sont isolées des intempéries et des insectes.
    Elle vous permet de jardiner toute l'année en vous protégeant des intempéries.

    Les types de serres

    Suivant les formes et les matériaux :

    Les structures en aluminium : elles ne demandent aucun entretien.

    Les structures sur terre battue : elles sont idéales pour les légumes cultivés au niveau du sol.

    Les serres adossées sur un mur existant : elles sont mieux isolées car elles sont à l'abri des vents violents et consomment moins de chauffage, si vous disposez d'un petit terrain elles sont les plus pratiques.

    Les serres vérandas : elles sont mieux isolées et consomment donc moins de chauffage.

    Les serres tunnels en PVC : elles conviennent tout particulièrement aux cultures maraîchères.

    Suivant l'aménagement intérieur :

    La serre froide : Elle n'est pas chauffée et joue le même rôle que les cloches et les châssis mais elle est plus grande et ne peut être déplacée.

    La serre chaude : elle permet de cultiver toute l'année car chauffée. Vous devez pour cela assurez une température minimum en hiver toute la nuit si il le faut.

    Installation

    Si la serre est isolée, le faîtage doit être orienté sur une ligne est ouest. La serre doit être aménagée avec une alimentation d'eau. Prévoyez un système de récupération des eaux de pluies toujours bien utile car ceci permet de faire des économies.

    L'équipement

    Des tables pour les caisses et les cagettes contenant les semis.
    Des espaces pour le rempotage et le repiquage.
    Un thermomètre à maxima et minima, et un thermomètre de sol.

    Conseils utiles

    Pour éviter que les graines et les jeunes plantes pourrissent ou soient malades, utilisez un compost frais, pour semis, de bonne qualité, (acheté depuis moins d'un an) et conservez à l'abri. Lavez les conteneurs et les mini-serres à l'eau chaude savonneuse et rincez soigneusement.
    Si une maladie a eu lieu dans les années précédentes passez un désinfectant de jardin puis rincez à l'eau du robinet. Ainsi vous évitez la fonte des semis. Si malgré tout elle persiste arrosez avec un fongicide à base de cuivre.

    Les semis sur plateau

    1. Remplissez une caissette de compost jusqu'au bord. Pressez-le doucement à la main. La surface doit se trouver à 1 ou 2 cm au-dessous du bord.
    2. Trempez la caissette dans une bassine contenant de l'eau jusqu'a ce que la surface du compost soit humide et laissez égoutter Vous pouvez aussi utiliser un arrosoir à pomme fine.
    3. Pour semer les graines fines, prenez une pincée et semez régulièrement.
      Pour les graines plus grosses, posez-les et enfoncez-les une par une dans le compost.
    4. Recouvrez les graines de compost tamisé. Etiquetez les pots et caissettes en notant aussi la date des semis.

    La ventilation

    Il est obligatoire d'avoir plusieurs ouvertures à une serre, elles devront se trouver sur le toit et au niveau du sol pour créer un mouvement d'air. Elles doivent être égale à 20% de la surface de la terre. En hiver pour éviter un refroidissement trop rapide, dangereux pour les plantes, utilisez des petits ventilateurs sur le pignon opposé de la porte, le flux d'air pulsé par un radiateur soufflant ou un ventilateur extracteur d'air.

    L'ombrage

    Plusieurs solutions s'offrent à vous.

    La peinture à ombre blanche : elle s'applique au rouleau ou au pinceau. Vous pouvez l'éliminer avec de l'eau.

    Le film plastique perforé repositionnable : il se colle au vitre par électricité statique. Il se colle à l'intérieur.

    Les stores pour extérieur : ils se manipulent facilement. Ils permettent si on les déroulent la nuit d'isoler le vitrage de l'air froid et limite aussi la consommation du chauffage.

    L'arrosage

    Individuel :
    le goutte à goutte permet l'arrosage aux besoins de chaque plantes.

    Par brumatisation :
    il est bien utile pour humidifier l'admosphère intérieur de la serre en période chaude.

    L'utilisation d'un programmateur vous facilitera votre tâche.

    Récolte et conservation

    Récoltez vos légumes à maturité au fur et à mesure.

    Plantez en quantités suivant votre consommation familiale.

    Si les récoltes sont trop importantes, favorisez la congélation, celle ci gardant toutes le vitamines et saveurs aux aliments.

    Conservation des pommes de terre : en silo dans le noir, au sec.

    Conservation des oignons, ails, échalotes : en grappes sous abris sec et dans le noir.