Magazine jardin 2016 - Découvrez-le ici ou demandez votre exemplaire dans votre magasin Brico !
Sluiten

Le jardin fleuri

Quoi de plus agréable, une fois l’arrivée des beaux jours, qu’un beau jardin ou balcon aux milles senteurs et couleurs ! Contrairement à ce qu’on pourrait croire, il est possible de faire pousser de nombreuses fleurs tout au long de l’année. Apprenez toutes les techniques de plantation en pot ou en terre. Devenez incollable sur les différents bulbes existants et découvrez les calendriers de plantation et de floraison. Vous verrez, ce n’est pas si compliqué d’avoir la main verte !

La création d'un jardin fleuri

Un jardin sans fleurs est un jardin sans âme, la découverte des espèces et la régulation des périodes fleuries peuvent permettre à tout jardinier motivé d'obtenir couleurs et odeurs toute l'année.

Les différents types de plantations

En pots sur terrasse ou en balconnières :

Réaliser un jardin sur balcon et terrasse est facile en respectant certaines règles :

La sécurité : il est nécessaire d'avoir en tête que sur un balcon tout ce qui n'est pas bien suspendu tombe. Une balconnière a donc besoin d'un support adéquat pour éviter toute chute.
Votre responsabilité civile reste engagée en cas de chute, ne l'oubliez pas.

De nombreuses formes et formats de pots existent permettant la réalisation de jardinière adaptée à votre espace.

Comment planter sur un balcon :

  • Utilisez des sous-récipients de drainage remplis de billes d'argile. Ceux-ci faciliteront l'arrosage et éviteront des coulées disgracieuses sur les façades ou sur le balcon.
  • Remplissez vos jardinières ou pots de bonne terre (1/3 de mélange de terre, 1/3 de sable pour le drainage et 1/3 de terreau ).
  • Plantez-y vos graines, bulbes ou repiquez vos plantes achetées en godets.

Le choix des espèces : sélectionnez des espèces en rapport avec le volume disponible.

Au centre, utilisez par exemple des alysses, bégonias, capucines, dalhia, freesias, tagettes, tulipes, pétunias, …

Au bord et à l'avant, utilisez des géraniums lierres, des bégonias pleureurs, …

A l'arrière du chèvrefeuille, du lierre grimpant, …

Toutes les plantes de votre jardin peuvent être utilisées sur votre balcon ou votre terrasse, en éliminant toutefois celles qui seraient trop grandes à maturité.

En pleine terre : massifs et plates-bandes :
Ils sont essentiels dans la composition du jardin, les massifs sont assemblés de différentes plantes selon la diversité des couleurs et des hauteurs. Les formes et les textures multiples des fleurs permettent un équilibre mariant toutes les possibilités.

L'inspiration du jardinier déterminera le décor qui plaira.

Il faut cependant définir des règles de base :

déterminez les espèces choisies suivant leur volume et hauteur à maturité :

  • Les plantes les plus hautes seront placées au fond du massif, les plus petites devant.
  • Placez les plantes en quinconce afin d'éviter les alignements et de permettre leur croissance sans gênes pour les autres.
  • Réalisez votre massifs avec plusieurs espèces, en utilisant 60% d'espèces d'une couleur dominante.
  • Choisissez les couleurs en fonction de l'éloignement d'un point de vue principal (par défaut votre terrasse par exemple). Des couleurs vives et variées pour les massifs lointains et des couleurs douces pour les plus proches.

Les massifs de saisons :
Vous pouvez y ajouter toutes les fantaisies, car ils sont constitués de plantes annuelles et donc si le décor ne vous plaît pas, vous pouvez le changer l'année suivante.
Le défaut est qu'ils n'existent plus de plantation en hiver.

Les massifs permanents et mixtes :
Ils sont composés de plantes vivaces, d'arbustes et de conifères au feuillage persistant, le reste pouvant être réalisé avec des plantes annuelles.

Attention trop de couleurs nuiront à l'homogènité du résultat.

Le format des massifs

Réguliers : ils auront une forme géométrique, ces formes géométriques sont toutefois difficiles à intégrer à une bonne disposition florale variée.

Irréguliers : ils sont formés de courbes pouvant s'étendre si besoin en fonction de la pousse plus ou moins contrariée de certaines espèces. Il sera possible d'utiliser des espèces tapissantes afin de masquer les bords des allées ou d'améliorer l'intégration naturelle des plantations.

Les outils nécessaires

La bêche ou le motoculteur avec charrue :

la bêche doit être le modèle à jardiner. Ne pas utiliser une bêche à terrasser, plus étroite et haute.

La fourche ou le motoculteur avec fraises :

une fourche à 4 dents est nécessaire. Ne pas utiliser la fourche à foin, trop fine et trop longue.

Le râteau :

2 tailles, une grande largeur pour le travail de la terre avant la plantation et une petite largeur pour les autres travaux.

La binette :

de différente forme suivant la largeur de travail. A utiliser pour travailler la terre entre les plantes.

La brouette
 

Le tuyau d'arrosage

avec ses accessoires pour un arrosage en pluie. Un arrosoir est toutefois aussi nécessaire pour les plantations repiquées.

  • Bêche de jardin Polet 28,5 cm Image de Bêche de jardin Polet 28

    Bêche de jardin Polet 28,5 cm

    Cette bêche de jardin de la marque Polet convient pour toutes sortes de travaux de terrassement et de jardinage comme, par exemple, bêcher la terre. Son manche est en frêne et est très confortable en main.

    59.99
    Dans le panier
  • Emietteur Gardena 'Combisystem' 14 cm Image de Emietteur Gardena

    Emietteur Gardena 'Combisystem' 14 cm

    L’émietteur 'Combisystem' de Gardena, large de 14cm, permet la préparation de la terre avant l'ensemencement.

    44.99
    Dans le panier
  • Manche Gardena 'Combisystem' bois 180 cm Image de Manche Gardena

    Manche Gardena 'Combisystem' bois 180 cm

    Avec le manche en bois 'Combisystem' certifié 100% FSC de Gardena, tous les outils 'Combisystem' peuvent être rallongés à la longueur souhaitée. Le bois de frêne européen haut de gamme dont il est fabriqué est robuste, élastique pour atténuer les vibrations et est certifié FSC. Cela signifie qu'il est fabriqué seulement à partir de bois provenant de forêts gérées et entretenues de manière durable. La poignée du manche de 180cm est antidérapante et ergonomique. Un manchon en aluminium anodisé, avec revêtement plastique à l'extrémité du manche, garantit un raccord solide et une prise en main sûre de l'outil. Par ailleurs, la vis de fixation en plastique souple est fixée de manière à ne pas pouvoir se détacher. Bon à savoir : une poignée plus longue est nécessaire pour tout travaux de traction et de glissement mais pour les mouvements de binage, une poignée plus courte conviendra mieux.

    17.99
    Dans le panier
  • Plantoir à bulbe Gardena Image de Plantoir à bulbe Gardena

    Plantoir à bulbe Gardena

    Plantoir automatique Gardena avec jauge de profondeur. Poignée spéciale pour faire sortir la terre du plantoir avec facilité.

    12.99
    Dans le panier
  • Râteau Wolf-Garten 'DRM35' 35 cm Image de Râteau Wolf-Garten

    Râteau Wolf-Garten 'DRM35' 35 cm

    Ce râteau est une aide indispensable pour le nettoyage du jardin et le nivellement du sol avant le semis. Wolf vous conseille d’utiliser ce râteau avec un manche de 170 cm.

    17.49
    Dans le panier
  • Serfouette à fleur Wolf-Garten 'ILM3' 8 cm Image de Serfouette à fleur Wolf-Garten

    Serfouette à fleur Wolf-Garten 'ILM3' 8 cm

    La serfouette à fleur de Wolf convient pour l'ameublissement, l'aération et le désherbage du sol. Elle peut être utilisée avec un manche de Wolf et contient une lame droite et ses trois dents sont conçues en acier.

    16.49
    Dans le panier
  • Image de Brouette Vabor

    Brouette Vabor 'RG801' 90 L

    Cette brouette à nez rond en zinc de la marque Vabor est solide et pratique. Elle est équipée d'un grand bac de 90 L avec un nez rond. Le pneu 2PLY tubeless avec jante PP amortit les chocs et vous permet de vous déplacer aisément, quel que soit le terrain.

    129.00
    Dans le panier
  • Image de Pistolet d

    Pistolet d'arrosage Gardena 'Premium'

    Confortable à utiliser, ce modèle de pistolet en métal et plastique avec tête d'arrosage robuste et quatre formes de jet est pour ainsi dire prédestiné aux diverses tâches d'arrosage et de nettoyage. Faites votre choix entre le jet doux, le jet aéré, le jet concentré et le jet plat. Outre la forme du jet, vous pouvez également régler le débit d'eau individuellement et en continu. La forme du jet et le débit peuvent ainsi être adaptés au mieux à chaque application. Grâce à son équilibrage optimisé et aux éléments en plastique souple, le pistolet arrosoir multifonctions en métal "Premium" Gardena offre une bonne prise en main. La gâchette permet d'actionner facilement le pistolet arrosoir. En cas d'usage prolongé, celle-ci peut être verrouillée pour rendre l'arrosage plus confortable sans nécessiter une pression permanente. Pour offrir plus de variété pendant l'arrosage.

    34.99
    Dans le panier
  • Image de Dévidoir sur roues Hozelock

    Dévidoir sur roues Hozelock '2432' L. tuyau 20 m

    Dévidoir compact pouvant accueillir un tuyau de 45 m (12,5 mm) maximum. Entièrement assemblé et prêt à l'emploi. Livré avec un tuyau de 20 m (12,5 mm), de tous les raccords nécessaire et d'un arroseur. Après utilisation, ce dévidoir se range aisément grâce à la poignée repliable.

    44.99
    Dans le panier

La préparation du terrain

Le griffage :

Le sol doit être travaillé pour que les racines puissent s'y installer rapidement.
Après le labour ou le bêchage, vous devez encore améliorer votre terre en effectuant un griffage. Il permettra de casser les mottes et de répartir les amendements décomposés par l'hiver en une couche uniforme travaillée.

Utilisez une fourche pour retourner, mélanger et aérer la terre sur 20 cm de profondeur environ.

Le ratissage :

Le râteau enlèvera les mottes ou cailloux après le passage de la fourche. Gardez le râteau parallèle à la surface afin de ne pas créer des trous.
Vous pouvez vous faciliter le travail en plaçant un cordeau qui déterminera le niveau du ratissage.
Roulez la terre ensuite pour casser les mottes.

Un motoculteur avec des fraises combinera les effets du griffage et en grande partie du ratissage.

Lors de ce travail n'oubliez pas l'ajout de l'engrais et du compost.

Les graines florales

Les graines florales sont à choisir pour :

  • Leur facilité à être cultivées.
  • Le prix attractif.
  • Le choix des coloris.
  • Les floraisons en quantité tout l'été.

Vous pouvez les semer en pots, en massifs ou même dans le potager pour faire de jolis bouquets de fleurs coupées.

Quand semer ?

En automne si vous souhaitez une floraison tôt dans la saison.
Au printemps si vous désirez une floraison en fin d'été.

Les principes de la germination :

Une graine germera dès que toutes ces conditions seront réunies :

La température :

Les graines attendront une température moyenne stable et appropriée pour germer.

L'humidité :

Elle est nécessaire : prévoyez une bonne irrigation.

L'air :

Une terre aérée évitera l'asphyxie des racines.

La terre :

Une terre fine, soigneusement drainée et comportant de bons éléments nutritifs est nécessaire. Choisissez un terreau adapté à vos plantations. Il en existe des spécifiques pour chaque type de plantation.

Les techniques de semis :

Le semis à la volée :

Il consiste à répartir de manière uniforme les graines sur la terre.
Ce procédé est surtout utile pour des plantes ne devant pas être déplacées.
Il nécessite l'éclaircissement des pousses les plus fortes si besoin pour obtenir une bonne qualité.

Les graines seront enfouies à environ 1 cm de profondeur. Ce procédé est surtout utilisé pour les tapis de fleurs.
Tamisez de la terre au dessus de vos semis pour obtenir cette épaisseur, tassez légèrement et arrosez.

Le semis en pot :

Il permet d'obtenir des résultats plus rapides, car cette technique autorise des semis sous abris. Vous pouvez aussi échelonner les semis selon vos possibilités de repiquage.

Le repiquage

C'est l'action de transplanter un plantule de son lieu de semis à son lieu de croissance définitif.
Ce nouvel emplacement permettra le développement de la plante dans un espace plus grand et adapté à son volume de maturité.

Il faut travailler avec un grand soin pour ne pas blesser la plante :

Déplantez doucement à l'aide d'un transplantoir

Replantez immédiatement dans un trou adapté, ne pas plier les racines. Utilisez un terreau fin.

Tassez avec les doigts délicatement autour du jeune plant. Arrosez immédiatement sans noyer.

Pour le repiquage en pleine terre, laissez un espace entre les plantes

Le bouturage

Au printemps et en été seulement

Bouturage d'extrémité :

Il consiste en un prélèvement d'un morceau d'une plante existante permettant la reprise d'une nouvelle plante.
Coupez une tige de 7 à 10 cm au dessus d'une jointure de feuille. Supprimez les feuilles du bas en les coupant au ras de la tige.

Vous pouvez utiliser un accélérateur d'enracinement (hormone) pour améliorer la reprise.

Plantez la tige de 3 à 4 cm dans un pot contenant 50% de sable, 25% de terreau et 25% de tourbe.

Recouvrez le pot d'un plastique transparent, entreposez dans un endroit ombragé et chaud.

Arrosez modérément.

Le rempotage

Il se fait au début du printemps.

Utilisez des pots propres, le cas échéant trempez le pot dans un récipient rempli d'eau une journée. Ceci permettra d'enlever les résidus.

Dès que le pot devient trop petit, vous devez rempoter, dans un pot plus grand, vos plantes afin d'en obtenir la meilleur croissance.
Le format du pot correspondra à une taille de 3 à 5 cm supérieure au pot existant.

Vous devez rempoter dans un pot mouillé, si besoin laisser le tremper 1/2 heure.

Placez un caillou ou un morceau de pot sur le trou de drainage du pot. Remplissez d'un tiers de terreau, placez la plante au centre et comblez le pourtour restant et le dessus avec du terreau. Tassez.

Arrosez et maintenez à l'abri du soleil et humide.

Les bulbes

Il existe des bulbes de printemps et des bulbes d'été.

Les bulbes de printemps :

Contrairement à ce qui est suggéré ces bulbes se plantent à l'automne.

Certaines règles sont à suivre :

Utilisez un sol travaillé et drainé. Plantez à la profondeur en utilisant un transplantoir à bulbe.

Laissez 10 à 15 cm entre chaque bulbe

Exemple d'un massif fleuri : un mélange de 70 jacinthes, tulipes et narcisses, ajouté de 150 crocus et muscaris.

En fin de saison avant les gelées déterrez ces bulbes, enlevez la terre, laissez-les sécher et conservez-les dans un lieu sec, sombre et à l'abri du gel.

Les bulbes d'été :

Ces bulbes sont multicolores et offrent une multitude de choix et de hauteurs. Les couleurs vives sont représentées par les glaïeuls, les anémones, les bégonias. Tous les sols conviennent à la plantation, il est toutefois souhaitable d'avoir un sol bien drainé et ensoleillé. Les bulbes d'été sont sensibles au gel, il faut donc les enlever de terre avant les premières gelées.

Ensuite enlevez la terre, laissez-les sécher et conservez-les dans un lieu sec, sombre et surtout à l'abri du gel.

Identifiez vos bulbes.

Calendrier des plantations et floraison des bulbes.

Les vivaces

Les vivaces sont des plantes herbacées qui persistent en plein air plusieurs années sans protection notable durant l'hiver. Elles se contentent souvent de la terre ordinaire du jardin.
Elles se plantent entre septembre et juin. On peut les utiliser dans les rocailles, adossées à un mur, pour agrémenter les chemins de dalles mais aussi en bordure de pelouse et dans les plates-bandes. L'entretien des vivaces est réduit, il consiste à un désherbage, des arrosages en période sèche et l'enlèvement des fleurs fanées.

Calendrier des plantations et floraisons.

Les annuelles

Grâce à leur diversité, les fleurs annuelles poussent partout : en plein soleil au milieu des massifs, à l'ombre d'un grand mur, dans les jardinières. Certaines espèces peuvent même grimper sur les clôtures. Elles fournissent de nombreux bouquets odorants et multicolores. Proposées en fleur par les horticulteurs et les distributeurs-spécialistes, il ne reste plus qu'à les planter et les arroser régulièrement. En complément des autres cultures, elles apportent une satisfaction immédiate.

En bordure et massif ou en jardinière :
Certaines annuelles se développent bien en plein soleil, d'autres sous une ombre légère. Seule l'ombre épaisse est exclue.
Composez vos bordures et massifs en tenant compte des caractéristiques de chaque espèce qui sont indiquées dans le calendrier annuel de semis et de floraison.
Vous pourrez associer les annuelles à des petits arbustes, les planter en avant d'une haie ou en mélange avec d'autres plantes (vivaces ou bulbeuses).

Semis :

En pépinière :

Cette méthode permet de produire des plants plus tôt en saison et d'obtenir une floraison avant l'été. La pépinière est située dans un endroit abrité et bien ensoleillé, le plus souvent au pied d'un mur exposé au sud. Les plantes seront repiquées dans le massif ou la jardinière.

En place :

le semis se fait directement en pleine terre dans le massif où les plantes fleuriront.
Il est plus simple car il évite le travail long et délicat du repiquage. En revanche, il nécessite de protéger les semis contre les attaques de limaces et de bien désherber les massifs.
La plupart des annuelles peuvent ête semées directement en place.
Avant de réaliser votre semis, préparez bien la terre, elle doit être d'autant plus fine que les graines sont plus petites.

Calendrier des semis et floraisons.

Les arbustes décoratifs

Planter des arbustes, c'est facile en les achetant en conteneurs. Vous pourrez les planter en terre d'octobre à début mai.
Evitez cependant les périodes de grands froids ou de sécheresse.

La plantation en pleine terre :

  • Avant de planter, plongez la motte ou le conteneur dans de l'eau pendant au moins une heure.
  • Creusez un trou deux à trois fois plus large et plus profond que le volume de la motte ou du conteneur.
  • La terre qui va servir à la plantation doit être bien ameublie, enrichie de tourbe et d'engrais complet.
  • Retirez l'arbuste du conteneur, veillez à garder toujours la terre autour des racines. Placez-le dans le trou que vous comblerez aux deux tiers de terre fine.
  • Placez un tuteur si nécessaire, utilisez un collier spécial pour éviter de blesser le jeune arbuste.
  • Arrosez généreusement. Finissez de remplir. Aménagez une cuvette et arrosez de nouveau.

Creusez un trou deux à trois fois plus large et plus profond que le volume de la motte ou du conteneur.
La terre qui va servir à la plantation doit être bien ameublie, enrichie de tourbe et d'engrais complet.

Retirez l'arbuste du conteneur, veillez à garder toujours la terre autour des racines.

Placez-le dans le trou que vous comblerez aux deux tiers de terre fine.

Placez un tuteur si necessaire, utilisez un collier spécial pour éviter de blesser le jeune arbuste.

Arrosez généreusement.
Finissez de remplir. Aménagez une cuvette et arrosez de nouveau.

La taille :

La taille des arbustes à fleurs n'est pas obligatoire. Elle permet cependant aux arbustes de se ramifier et d'être plus beaux.
Les arbustes à floraison printanière se taillent juste après la floraison.
Les nouvelles branches qui se développeront grâce à la taille donneront des fleurs au printemps suivant. Les arbustes à floraison estivale se taillent en hiver.
Comment tailler ? :
c'est surtout une question de coup d'œil.
Taillez les branches trop longues et celles qui vous paraissent déséquilibrer la silhouette de l'arbuste.

Hivernage :

Lorsque l'hiver approche et que les températures descendent se pose le problème de la protection des plantes. Lesquelles rentrer ? Lesquelles laisser dehors en les protégeant ?
Quelles sont les protections efficaces contre le froid ?
Demandez à votre pépiniériste les plantes nécessitant des soins particuliers.

Et pourquoi pas un potager fleuri ?

Les jardins peuvent mêler allègrement légumes et fleurs. Les plantes potagères, comme autant de formes et de couleurs, la rhubarbe, les larges feuilles bleues des choux, les plantes médicinales et arômatiques, pourront servir d'écrin aux annuelles et aux vivaces.
Un mélange très « tendance » pour les massifs d'aujourd'hui…

Sécurité :

Responsabilité civile et voisinage.
Même si les distances de plantation sont respectées (voir le règlement communal), le propriétaire d'une plantation est civilement responsable de tous les dégâts que celle-ci pourrait occasionner (les racines qui endommage le jardin du voisin, une branche, un pot qui en tombant abîme une serre ou un abri de jardin).
Trouvez un terrain d'entente avec vos voisins.

L'arrosage

Il existe de nombreux systèmes d'arrosage, pour le potager préférez un système qui arrosera en pluie sans abîmer les semis ou plantations.

La gestion par un arrosage semi enterré est à retenir, vous apporterez avec ce système la juste quantité d'eau nécessaire à la bonne croissance de vos plantes.

Vous devez essayer de préserver l'eau en apportant votre contribution personnelle à la récupération d'eau de pluie dans une citerne ou un bidon placé sous une gouttière.
Vos plantes apprécieront cette eau « naturelle » non traitée.

Profitez du soir pour arroser, vous éviterez ainsi les brûlures du soleil à cause des gouttes d'eau sur les feuilles (effet loupe).
Les plantes auront ainsi le temps d'absorber l'arrosage avant qu'il ne s'évapore. Le must est de raccorder votre citerne avec une pompe qui alimentera votre système d'arrosage.