Magazine jardin 2016 - Découvrez-le ici ou demandez votre exemplaire dans votre magasin Brico !
Sluiten

Les bonsais

L'art du bonsaï consiste à faire pousser des arbres en miniatures. Leur apparence est identique mais leur taille est miniaturisée. On utilise les mêmes espèces et variétés que celles dont ils sont issus. L'observation de l'arbre à sa taille naturelle vous aidera beaucoup. Le bonsaï est un art dans lequel il faut avoir beaucoup de patience et cela peut vous prendre des semaines, des mois, des années.

  • Le bonsaï peut être de n'importe quelle taille de 2,5cm à des dimensions beaucoup plus grandes. Pour apprécier les résultats sans être déçus procédez lentement étape par étape avec précautions afin d'intégrer les différentes techniques de la culture du bonsaï.

     

     

     

     

    Caractéristiques du bonsaï

    La distance entre la première branche du sommet et la base du tronc est de plus ou moins le tiers de la hauteur totale. La largeur du tronc est égale à la profondeur du pot.
    La structure des branches forme un triangle légèrement incliné sur le plan horizontal.
    Si la première branche se situe à gauche ou à droite du tronc, la deuxième sera à l'opposé et la troisième à l'arrière et ainsi de suite jusqu'à la cime de l'arbre. Si l'on regarde l'arbre par au-dessus, ses branches rayonnent régulièrement. Attention de ne pas avoir deux branches contiguës ou qui se recouvrent l'une l'autre.

    Les bonsaïs à cultiver à l'intérieur

    Quelques exemples

    Aralia digité (aralia elegantissima), arbre de joie (crassula arborescens), arbre aux milles étoiles (sérissa foetida), bambou sacré (nandina domestica), bougainvillia, ficus benjamina, ficus microcarpa, fuschia, grenadier (punica granatum), myrte (myrtus communis), sagaretia theezans.

    Les outils

    Malgré la multitude d'outils spécialisés développés pour la culture du bonzai seuls quelques outils de base sont indispensables pour commencer. Avec l'expérience vous pourrez ensuite acquérir des outils plus spécifiques. Les outils doivent toujours être propres et bien aiguisés car une coupe bien nette évite les risques de maladies.

    La terre

    La culture des bonsaïs ne nécessite pas une terre particulière, mais certaines terres leurs assurent une santé meilleure.
    Les terres utilisées devront être sèches pour faciliter leur mélange.
    Elle doit contenir suffisamment d'air, d'eau et de nutriments pour un apport régulier et vital pour les racines.

    Exemples de terres : mélange universel, terre spécifique comme : akadama, kiryu, kanuma, humus, mélange d'akadama et d'humus, terre de bruyère, terreau, terreau de rempotage du commerce, gravier fin grossier moyen.

    Les techniques d'obtention d'un bonsaï

    Prélèvements de plantes de jardin

    Les plantes rustiques sont les meilleures pour produire un bonzai car elles ont souvent un tronc épais et des racines bien développées.
    Sélectionnez donc les plantes les plus robustes de votre jardin.
    Assurez-vous qu'elle est en bonne santé. Procédez aux prélèvements de la plante au début du printemps.

    1. L'arbre doit être préparé au printemps un an avant d'être déterré en marquant un sillon à 30-35cm tout autour de ses racines avec une bêche tranchante.

    2. Au printemps suivant et juste avant la sortie de nouvelles pousses, déterrez la plante et élaguez-la sommairemment. Soulevez l'arbre en retirant le surplus de terre, coupez les grosses racines pour qu'il tienne bien dans sa caisse.

    3. Perforez le fond d'une caisse pour assurer un drainage et faites passer quelques fils pour ligoter le futur bonsai. Recouvrez le fond d'un lit de gros gravier et ensuite d'une couche de terre granuleuse et aérée afin de faciliter la croissance des racines.

    4. Placez l'arbre dans la caisse et les racines dans la terre. Maintenez l'arbre pour lui torsader les fils autour de son tronc. Ajoutez de la terre et arrosez généreusement.

    Obtention par bouturage

    Le bouturage est une méthode de propagation plus rapide que le semis. Il faut couper des petits bouts de la plante mère pour en faire des boutures. Elles sont à pratiquer dès la fin du printemps et jusqu'à l'automne.

    Boutures des feuillus

    Enlevez un rameau portant plusieurs noeuds, supprimez les feuilles du bas et le bourgeon terminal. En cas de grandes feuilles, coupez-les d'environ deux tiers, vous réduirez ainsi le taux d'évaporation et vous augmenterez les chances de reprise de la bouture.

    Boutures des connifères

    Prélevez des boutures à talon en tirant vers le bas (le talon est la partie de bois dur de la branche qui reste accrochée au rameau). Supprimez aussi un certain volume de feuillage.

    Remplissez un pot de compost à bouturer. Faites un trou pour chaque bouture avec une baguette. Enfoncez les sur un tiers de leur hauteur et tassez. Arrosez et couvrez pour garder l'humidité. Installez vos boutures dans un endroit ombragé et frais jusqu'à reprise de la plante.

    Formation du bonsaï

    Formation d'une jeune plante

    1. Cette jeune plante à été prélevée en pleine terre deux ans plus tôt, puis taillée en ne laissant que les racines et le tronc. On peut remarquer les nouvelles pousses apparues pendant ces deux années.

    2. Retirez la plante de son pot et enlevez les rejets indésirables. Enlevez l'ancien moignon et les autres rejets. Ligaturez les branches prêtes à être taillées. Le futur bonsaï est à présent façonné et placé dans son pot.

    3. Après 12 semaines il y a à nouveaux de nouvelles pousses. Elaguez- les.

    4. Sélectionnez toutes les pousses internes à l'aide d'une paire de ciseaux affutés.

    5. Taillez la pointe des plus petites pousses pour stimuler une nouvelle croissance épaisse la saison suivante.

    Le jeune bonsaï est terminé, pour atteindre sa maturité il lui faut encore plusieurs d'années.

    Techniques de taille

    La coupe est une opération qui doit être effectuée très proprement pour que la plante cicatrise et n'en garde pas de trace.

    1. Vous obtenez la bonne position de la pince coupe branche en tenant les mords tranchants horizontalement par rapport au tronc.

    2. Lorsque vous avez retiré la branche vous appercevez la coupe convexe et la blessure concave.

    Mise en forme par ligature

    Cette méthode est la plus simple et la plus pratiquée. Elle permet de former le tronc et les branches dans la position que vous souhaitez. Elle permet l'obtention de la réplique exacte de l'arbre adulte. Avant la mise en oeuvre d'une ligature vérifiez la flexibilité des branches. Pour les branches plus fragiles utilisez du rafia. Utilisez un morceau de ligature de la moitié de l'épaisseur et d'une fois et demi la longueur de la branche.
    Ancrez le fil de ligature dans la terre et faites un premier tour de fil autour du tronc. Faites un deuxième tour et continuez jusqu'à sa cime. Si besoin posez une seconde ligature parrallèle à la deuxième. Maintenant vous pouvez donner la forme voulue au tronc. Pour ligaturer une branche placez la ligature à la rencontre du tronc et de la branche, placez la ligature sur la branche et prenez son appui sur le tronc jusqu'à la deuxième branche.
    A la fin de la ligature retournez l'extrémité du fil sur lui même. Vous pouvez donner la forme voulue à la branche.

    L'arrosage

    L'arrosage doit être bien dosé, il ne doit ni dessécher, ni tremper l'arbre.

    Gardez le sol et les racines humides en permanence, utilisez pour cela un pulvérisateur ou un arrosoir avec une fine pomme.

    Immergez le pot dans une bassine d'eau jusqu'à ce que les bulles cessent de remonter.

    Avec ce même arrosoir arrosez le feuillage tous les jours.

    Le rempotage

    1. Passez un couteau aiguisé à l'intérieur du bord du pot pour libérer la motte. Sortez délicatement le bonsaï et ratissez les racines et enlevez l'ancienne terre.

    2. Lavez et peignez les racines afin de voir leur structure fibreuse. Taillez-les.

    3. Mettez une grille de drainage, les liens d'ancrage dans le pot et étalez une couche de terreau. Créez un monticule de terre au centre. Placez l'arbre légèrement décentrer dans le pot.

    4. Travaillez la terre en mouvement circulaire pour faire remonter la terre entre les racines. Attachez les extrémités du fil aux racines et torsadez les, tirez le fil avec une pince plate pour lui donner une forme droite. Coupez l'excédent et enfoncez les extrémités dans la terre.Finissez en travaillant la terre pour combler les interstices entre les racines, arrosez.

    La fertilisation

    Arrosez l'engrais dilué suivant la notice près des racines ensuite sur la terre. Si vous appliquez des granules espacez les de 5cm et arrosez.

    GUIDE DE FERTILISATION DES BONSAÏS
    (nombre d'apports par mois indiqué entre parenthèses)
    Saison Espèces habituellement cultivées Bonsaïs à fleurs
      Engrais liquide ou foliaire Engrais à action lente Type d'engrais
    Début de printemps Haute teneur en azote (1) 3 mois d'action (1)  
    Milieu de printemps Haute teneur en azote (2)
    Equilibré (1)
      Equilibré (2)
    Fin de printemps Equilibré (3)   Equilibré (1)
    engrais universel (2)
    Début d'été Equilibré (4) 3 mois d'action (1) Engrais universel(4)
    Milieu d'été Equilibré (4)   Engrais universel (4)
    Fin d'été Equilibré (2) Faible teneur en azote (2)
    Faible teneur en azote (1)
    Faible teneur en azote (2) Engrais universel (2)
    Début d'automne Faible teneur en azote (1) Faible teneur en azote (4) Faible teneur en azote (4)
    Milieu d'automne Faible teneur en azote (1) Faible teneur en azote (2) Faible teneur en azote (2)
    Fin d'automne Faible teneur en azote (1) pins uniquement (1) Faible teneur en azote (1)

    L'entretien

    Enlevez les morceaux disgracieux sur le tronc avec une pincette. Nettoyez le tronc avec une brosse sèche et dure. Avec la brosse mouillée éliminez les algues et pulvérisez de l'eau pour éliminer les débris.

    La protection en hiver

    Placez vos arbres dans un abris sur des caillebotis en bois sous leurs présentoirs habituel.
    Couvrez l'avant, les côtés et l'arrière si il est ouvert avec un filet d'ombrage. Si il gèle fermez l'abris. Respectez la période de repos des plantes.