Magazine jardin 2016 - Découvrez-le ici ou demandez votre exemplaire dans votre magasin Brico !
Sluiten

Les différentes peintures et leurs applications

Email ou acrylique ?


C'est la première question qu'est amené à se poser le client qui pénètre dans un espace peinture, bien que sa vraie préoccupation soit de choisir une couleur.

Les laques synthétiques à base de solvants


Les laques synthétiques ont pour principale caractéristique de polymériser. Elles contiennent des solvants d'origine pétrolière et ont une réputation de grande résistance aux chocs, au temps et à l'humidité. Elles résistent au ternissement et sont réellement lavables. On peut les privilégier pour les supports exposés à l'humidité ou bien pour ceux qui devront subir une usure intensive (comme les portes des meubles de cuisine qu'il faudra laver fréquemment) ou lorsque l'on décide de faire l'impasse sur la préparation du support (toutefois déconseillé). Le principal inconvénient des laques synthétiques est leur utilisation plus délicate car il est nécessaire de recourir à un solvant comme le White Spirit pour le nettoyage des outils ... et des mains. Côté odeur, de gros progrès ont été réalisés ces dernières années et l'on trouve sur le marché des laques synthétiques pratiquement sans odeur. Ce qui ne dispense pas de se prémunir contre l'inhalation de leurs vapeurs. Enfin, bien que le séchage prenne moins de temps de nos jours, il faudra attendre plus longtemps pour peindre la deuxième couche.

Les laques acryliques


Côté pratique : elles sont à base d'eau et donc, sèchent très rapidement par l'évaporation de l'eau qu'elles contiennent. Elle n'ont quasi pas d'odeur, résistent aux chocs et à la lumière. Considérablement améliorées ces dernières années, elles peuvent concurrencer les laques synthétiques dans la plupart des situations
Principal avantage : les rouleaux et pinceaux se nettoient à l'eau ! Petit bémol : elles sont en général lavables, mais peut-être moins résistantes que les laques synthétiques en offrent également un rendement inférieur.

 

Les peintures latex ou vinyliques


Ces peintures correspondent à la version économique des peintures en phase aqueuse. Leur faible prix a une contrepartie : ayant un pouvoir couvrant moindre, il n'est pas évident de faire une réelle économie en les choisissant.

 

Choisir une finition satinée, mate ou brillante ?


Ces appellations correspondent à une plus ou moins grande concentration en résine du produit, un facteur clé pour la tenue de la peinture et pour sa résistance à l'humidité, aux taches et salissures.
Elles ont donc à la fois une influence sur la résistance de l'ouvrage et sur ses qualités artistiques.
Le brillant agrandit les volumes et donne de la profondeur aux surfaces peintes. Il met en valeur le support et ne convient donc pas aux surfaces dont on cherche à cacher les défauts. Riche en résine, cette qualité de peinture est la plus apte à subir les agressions en tout genre.
L'aspect satiné atténue les irrégularités du support. Avec son aspect soyeux, il crée une ambiance chaleureuse tout en offrant une bonne qualité de résistance.
L'aspect mat, lui, camouflera encore mieux les imperfections, mais c'est aussi le plus salissant.
Quant à la laque, elle se distingue par la qualité de ses résines qui apportent un bon tendu du film de peinture. Elle est synonyme de qualité supérieure, que ce soit en finition satinée ou brillante.