Magazine jardin 2016 - Découvrez-le ici ou demandez votre exemplaire dans votre magasin Brico !
Sluiten

Entretenir parquets et planchers

Le parquet n’exige qu’un minimum d’entretien. Toutefois, il faut distinguer les parquets prêt-à-poser des parquets massifs. Les premiers ont déjà reçu une protection lors de leur fabrication. Nettoyez donc simplement et régulièrement le plancher à l’aide d’un chiffon humide et, une ou deux fois par an, traitez-le avec un polish pour parquet lamellé.

Les parquets massifs demandent un peu plus de soin. Il existe trois solutions : la vitrification, le cirage et le traitement à l’huile.

La vitrification

La vitrification est la méthode la plus radicale quant à l’entretien de votre plancher. Si elle est correctement réalisée, elle peut durer des années. Elle est idéale pour les planchers qui subissent beaucoup de passages, tels les escaliers, les couloirs… La vitrification est aussi utilisée comme "fixatif" pour certains types de teintures pour plancher.

  1. Etant donné que la vitrification accentue légèrement la teinte de votre bois, nous vous conseillons de passer une éponge légèrement humide sur le bois mis à nu. Cela vous donnera une idée de son aspect final. Si vous travaillez dans le cadre d’une rénovation, des résidus de cire se trouvent peut-être encore dans le plancher. Attention à ceux-ci car les solvants du vitrificateur les diluent, ce qui fonce encore le bois.
  2. Pour les bois neufs, poncez légèrement et dépoussiérez. Le ponçage s’effectue toujours avec le grain le plus agressif pour aller vers le plus doux. Utilisez la ponceuse avec prudence en évitant de creuser le bois. Orientez toujours le ponçage perpendiculairement au mur le plus exposé à la lumière.
  3. Après le ponçage, remplissez les joints avec un produit ad hoc ou un mélange de colle à bois, de sciure du bois poncé et éventuellement une ficelle enfoncée dans les joints si ceux-ci sont très larges.
  4. Pour les bois anciens cirés, nettoyez-les à l’aide de shampooings spéciaux « anciens parquets ». Ceci est indispensable vu les risques d’altération de la teinte évoqués plus haut. N’utilisez pas de produits mordants. Poncez ensuite. Pour les anciens planchers vitrifiés, il suffit de poncer.
  5. Vous pouvez également en profiter pour appliquer sur le bois une couche de produit insecticide. Mais d’une manière générale, demandez toujours conseil à votre vendeur, que ce soit pour les produits insecticides et pour les shampooings. Si vous avez l’opportunité d’apporter un échantillon, ou de pouvoir y faire des essais, vous diminuerez les risques de mauvaises surprises.
  6. Si vous teignez votre plancher, appliquez la teinture latte par latte afin de ne pas repasser aux mêmes endroits par inadvertance. Munissez-vous d’un chiffon pour enlever immédiatement les excédents. Laissez sécher le temps nécessaire recommandé par le fabricant.
  7. Il existe deux types de vitrification : ceux prêts à l’emploi et ceux à préparer. Ils s’appliquent tous de la même manière, si ce n’est que pour le deuxième type, composé d’un vitrificateur et d’un durcisseur, vous devrez préparer le mélange avant de l’étendre.
    Appliquez à la brosse ou au rouleau en plusieurs couches. Entre deux couches, laissez sécher 12 heures et reponcez à la main, car sous l’effet du vitrificateur, de petites fibres de bois se soulèvent. Celles-ci s’enlèvent très facilement. Pour une protection renforcée, n’hésitez pas à passer une troisième couche. Attendez 48 heures avant de marcher et de réaménager la pièce.
  8. Si vous devez vitrifier un escalier, faites-le en deux étapes :
    Vvitrifiez une marche (et sa contremarche) sur deux, afin de ne pas condamner l’escalier pendant 48 heures ! Pour éviter les accidents, n’oubliez pas de mettre en évidence les marches sur lesquelles on pourra circuler, en déposant du papier par exemple.
  9. Renouvelez cette opération une fois tous les dix ans.

Le cirage

Le cirage demande un peu plus de travail, étant donné que la cire pénètre le bois et qu’il faudra donc régulièrement recirer votre parquet. Pour l’entretien, il vous suffit de passer l’aspirateur ainsi qu’une serpillière humide mais parfaitement essorée.

  1. Le ponçage s’effectue comme pour la vitrification.
  2. Si après ponçage il reste des zones où l’aspect n’est pas net ou si il y a des taches, poncez à l’aide de la laine d’acier et de la térébenthine.
  3. Cirez votre parquet en suivant les rainures du bois
  4. Ne cirez pas le plancher trop souvent et n’étalez pas la cire en couches trop épaisses sans quoi la poussière et les traces de pas deviennent apparents.
  5. Si vous voulez donner un aspect brillant à votre parquet, passez un coup de cire à l’aide d’une cireuse.
  6. Renouvelez cette opération une fois par an.

L’huilage

Le bois huilé demande le même type d’entretien que pour le cirage. L’huile s’applique de la même manière que la cire en suivant les rainures du bois. Un parquet huilé demande que l’on renouvelle l’opération une à deux fois par an.

Petites réparations

Une latte de plancher se détache

  1. Vissez les tasseaux sur les deux lames de planchers contiguës à celle détériorée de manière à ce que les tasseaux « enjambent » cette dernière.
  2. Prenez une vis que vous visserez dans le tasseau à l’endroit où celui-ci passe au-dessus de la lame détériorée : la vis, en pénétrant dans la lame, la fera remonter et la maintiendra au même niveau que le niveau fini du plancher.
  3. A l’aide de la perceuse, faites un trou directement dans la lame, d’un diamètre suffisant pour faire entrer de la mousse polyuréthane expansée. Faites néanmoins attention à ne pas percer un trou trop profond afin d’éviter d’endommager le sol ou le faux-plafond de l’étage du dessous.
  4. Après avoir rempli le trou avec la mousse, attendez 24 heures que celle-ci sèche.
  5. Lorsque la mousse est complètement sèche, coupez l’excédent de mousse à l’aide du cutter. Retirez les tasseaux et rebouchez les trous à l’aide de la pâte à bois et de la spatule. En durcissant, la mousse maintiendra votre lame de plancher à niveau.

Votre plancher grince

Saupoudrez votre plancher avec du talc. Allez-y généreusement. Enlevez l’excédent avec un aspirateur.

Matériel nécessaire au cirage

  • ponceuse électrique
  • papier de verre et cale à poncer
  • laine d’acier
  • cireuse
  • térébenthine

Matériel nécessaire à la réparation

  • une perceuse/visseuse
  • des vis
  • scie égoïne
  • de la mousse polyuréthane expansée en bombe
  • de la pâte à bois
  • un cutter
  • une spatule
  • deux tasseaux de 50 cm environ
  • du papier de verre

Matériel nécessaire à la vitrification

  • ponceuse électrique à bande pour le ponçage grossier des grandes surfaces.
  • ponceuse de chants pour poncer le long des murs. Ce type de matériel se loue dans des magasins spécialisés où vous trouverez bien sûr les bandes de papier de verre pour ponceuses, ainsi que des nuanciers pour les teintures et différentes gammes de produits d’entretien, mais également les conseils avisés des vendeurs.
  • papier de verre et cale à poncer
  • brosse et rouleau de peintre
  • vitrificateur : il existe plusieurs aspects finis, à vous donc de choisir entre brillant, satiné ou mat.