Magazine jardin 2016 - Découvrez-le ici ou demandez votre exemplaire dans votre magasin Brico !
Sluiten

Le gazon

Les semences de gazon sont constituées d'un mélange de différentes graminées. Les mélanges de gazon sont réalisés pour des utilisations différentes :

  • Sports et jeux, 30 g de graines sont nécessaires au m².
  • D'agrément 40 g de graines sont nécessaires au m².

Certaines semences de gazon sont aussi plus résistantes pour les terrains secs, zones ombragées, les réparations.

  • Préparation du terrain

    Les mauvaises herbes

    Si votre terrain est envahi de mauvaises herbes, fauchez-les préalablement.
    Utilisez ensuite un désherbant systémique.
    Celui-ci détruira les racines des mauvaises herbes en profondeur.
    Utilisez-le 3 semaines (avec une application par semaine) pour détruire toutes les repousses. Attention de bien respecter les doses prescrites, trop de désherbant n'apportera pas une destruction plus rapide et polluera le sol. Consultez la notice du désherbant utilisé, certains permettent une replantation après 3 semaines.

    Le travail du sol et le semis

    Entretien du gazon

    Retournez votre terrain avec une bêche ou un motoculteur pour les surfaces plus grandes.

    Profitez pour ajouter les amendements nécessaires comme chaux et sables pour les terres argileuses. Fumier et terreau seront ajoutés aux terres sableuses. Vous trouverez plus d'explication sur les types de sols dans la bricofiche « Le potager ». Apportez aussi les engrais de démarrage riche en phosphore et en potassium. Emiettez la terre avec une fourche ou un motoculteur avec fraise.

    Travaillez ensuite avec un râteau pour égaliser le sol en une surface plane et régulière. Enlevez toutes les racines restantes ou autres déchets comme bois, cailloux,  …

    Votre terre est affinée, vous pouvez préparer les zones définitives du semis, bordures, plates-bandes et parterres décomptés. Tracez les emplacements de ces derniers avec des piquets et des ficelles.

    Semez à la main et à la volée en 2 passages croisés ou utilisez un semoir à gazon sur roue.

    Appliquez plus de graines sur les bords de terrain, sans en placer dans les emplacements des parterres.

    Ratissez ensuite légèrement pour incorporer les semences à la terre. Utilisez le balai à gazon ou le râteau, mais sans appuyer trop en profondeur.

    Ajoutez par-dessus une pellicule de terreau de 1 à 2 cm.

    Passez le rouleau uniformément et arrosez en pluie fine.

    Dans tous les cas de semis, conservez une petite quantité de graines pour semer à nouveau si besoin les zones moins denses.

    Germination

    Tant que la germination n'est pas terminée, gardez la terre humide par des arrosages journaliers.
    Ne marchez pas sur le terrain. Si vous avez un chien, clôturez la zone pour éviter de détériorer le semis ou les jeunes pousses. Protégez le semis contre les oiseaux.

    Quand votre gazon atteint 5 à 6 cm (4 à 6 semaines), il faut le rouler.
    Attention de ne pas le rouler juste après une pluie ou un arrosage, la terre humide collerait sur le rouleau en arrachant les jeunes pousses d'herbe.
    La terre doit être humide, mais pas collante.

    Arrosage après semis et d'entretien

    L'eau est indispensable à la pousse correcte et régulière de vos semences ou à l'entretien de votre gazon par temps sec.
    Trop d'eau n'est pourtant pas optimal, utilisez un système d'arrosage qui répartira l'eau uniformément. Il faut de 5 à 10 litres au m² pour un arrosage complet (20 minutes avec un arroseur).

    Plutôt que d'arroser souvent un peu, mieux vaut arroser copieusement de temps en temps. Les arrosages trop fréquents empêchent les racines de se développer vers le bas pour rechercher l'humidité. Le gazon devient très sensible à la sècheresse.
    Arrosez le soir ou la nuit très généreusement.

    Dans de nombreux cas un arrosage copieux par semaine est suffisant.

    Techniques d'arrosage :

    • manuel : préférez un jet pluie
    • automatique : il existe de nombreux système d'arrosage automatique, certains sont même programmables en votre absence. Choisissez le modèle adapté à votre surface.

    Dans le cas de grandes surfaces, déplacez l'arroseur chaque 20 minutes.

    Première Tonte

    Quand l'herbe aura atteint 10 cm, passez la tondeuse avec la lame bien affûtée. Repassez le rouleau ensuite immédiatement.

    L'entretien du gazon

    Fréquence des tontes

    Cette fréquence varie énormément selon le type de sol, la saison, la sécheresse. Vous pouvez cependant compter sur une tonte par semaine au printemps et en automne, et une fois tous les 15 jours en été.
    Si vous n'utilisez pas votre pelouse pour l'usage d'enfants, vous pouvez sélectionner un mélange de semences moins volontaires qui limitera la pousse et donc la fréquence des tontes.

    Remarques :

    • Tondez court au printemps.
    • Par temps chaud, un peu plus haut.
    • La dernière tonte d'automne sera réglée à 6 ou 7 cm de hauteur, elle ramassera par la même occasion les feuilles mortes (à utiliser pour votre compost).

    Vous pouvez aussi vous aider d'une soufleuse/aspirateur de feuilles.

    La hauteur de coupe idéal reste de 4 à 5 cm pour un usage sportif (avec enfants).
    La finition pourra être effectuée par un coupe bordure . Il vous facilitera l'accès aux endroits difficiles.

    Choisir sa tondeuse

    La surface à tondre définira le type de tondeuse et la largeur de coupe. Un autre facteur sera aussi : la pente éventuelle du terrain ou la présence d'obstacles qui rendra l'usage plus facile avec une tondeuse thermique, plutôt qu'avec une électrique qui traîne son câble en arrière (enroulement autour de la végétation, coupure du câble, …).
    Choisissez un modèle avec un corps en aluminium ou en Abs, plus léger que l'acier.

    Plus votre superficie sera grande, plus la largeur de coupe le sera aussi.

    Il existe des modèles de tondeuse mulcheuses (mulching).
    Celles-ci hachent l'herbe en fines particules et la disperse ensuite.
    Attention, cet usage n'est acceptable qu'avec des tontes fréquentes et une scarification annuelle qui permettra la respiration et le nettoyage du gazon.

    Ramassage :

    Afin d'obtenir un gazon de qualité, vous devez impérativement ramasser tous les déchets de vos tontes. De nombreuses tondeuses possèdent un bac de ramassage efficace, il doit cependant être vidé régulièrement pendant la tonte au risque de voir les mottes d'herbes coupées s'agglutiner dans le carter de la tondeuse et ensuite sur la pelouse fraîchement tondue. Le balai à gazon reste indispensable à un travail de qualité.
    Les ravageurs, les mousses et champignons, sans parler des mauvaises herbes n'attendent que cela !

    Le désherbage

    Tout en évitant d'utiliser des désherbants autant que possible contre les mauvaises herbes et mousses, leur usage est parfois inévitable.

    Respectez cependant les conseils ci-dessous :

    • Respectez scrupuleusement les doses prescrites.
    • Traitez en période de croissance uniquement (à partir d'avril).
    • Ne traitez pas quand il pleut.
    • N'utilisez pas les tontes pour le compost.
    • Protégez vous avec gants et masque.
    • Ne laissez pas les enfants jouer pendant le traitement et une semaine par après.

    La scarification

    Pourquoi scarifier ?

    Scarifier à pour effet d'enlever la mousse et tous les déchets de tontes se trouvant sur le sol entre les brins d'herbes. Cette opération à aussi pour but d'aérer la terre en cassant la croûte superficielle, améliorant ainsi l'irrigation et le drainage du sol.

    Les couteaux du scarificateur tranchent aussi les racines du gazon, lui permettant de se multiplier et donc de se fortifier à la reprise de la pousse.

    Certains désherbants sélectifs pour gazon suppriment aussi les mauvaises herbes et les mousses. Cependant leur action oublie le reste des actions du scarificateur.

    La scarification doit être réalisée en automne ou au printemps juste avant la reprise de la pousse. En fin mars et avant le semis d'entretien et la mise en place d'engrais.

    Le matériel :

    • Un scarificateur à main est peu efficace, car difficile d'usage, très physique et très irrégulier. C'est la solution pour les très petites pelouses.
    • Le scarificateur motorisé, électrique ou thermique le plus souvent, d'un usage simple comme une tondeuse. Assurez-vous d'acheter un jeu de couteau de rechange à l'achat de la machine, car ceux-ci s'usent ou sont à affûter après 2 ou 3 saisons maximum.

    Comment scarifier :

    • Tondre bien ras.
    • Le terrain ne doit pas être trop humide, ce qui arracherait tout le gazon en même temps. Trop sec, il abîmera la machine et les couteaux.
    • Réglez la hauteur de lames sur 3 mm et essayez, si le scarificateur peine à l'usage, réduisez un peu la profondeur.
    • Réalisez 2 passages croisés pour un travail de qualité.

    Le terreautage et le semis de reconstitution

    Après avoir enlevé les déchets de scarification (utilisez de préférence un scarificateur avec un bac de récupération), il faut apporter les matières nutritives et les graines nécessaires à la reconstitution des espaces abîmés de votre gazon.

    Répartissez à la volée les graines de gazon en insistant sur les zones fortement détériorées ou sensibles, à une pousse moins facile (dessous d'arbres, bordures des parterres, …).

    Répartissez de la même façon une couche de terreau de 1 cm sur ces zones.

    Passez le rouleau et arrosez copieusement en pluie fine.

    Remarque :

    La scarification n'enlèvera pas les mauvaises herbes. Il faudra traiter 1 mois avant la scarification d'automne.

    La destruction des mousses et les apports en engrais

    Les mousses :

    Les facteurs favorisant l'apparition des mousses sont :

    • Une tonte trop courte.
    • Un sol pauvre (besoin d'engrais ou de terreautage au printemps).
    • Le manque de soleil ou de lumière.
    • Le manque de scarification.

    Vous pouvez agir sur certains de ces points avant d'utiliser un produit anti-mousse.

    • Détruisez la mousse
      Le plus simple est d'épandre du sulfate de fer (20 g/m2).
      Vous pouvez en trouver dans le commerce sous forme liquide, facile à épandre à l'arrosoir équipé d'une rampe pour désherbant, mais faites attention celui-ci provoque une décoloration sur les dalles et dallage. Il existe aussi des produits à base d'autres matières actives qui ne tachent pas les dallages, ainsi que des engrais avec un anti-mousse associé.

    • Luttez contre le feutrage
      Les déchets de tonte et surtout les vieilles racines sèches forment avec les années un feutrage épais qui nuit aussi bien à l'aération du sol qu'à l'alimentation du gazon. Il est conseillé de passer le scarificateur au printemps ou en automne quand le gazon est en phase de croissance active.
    • Aérez les vieux gazons
      Si votre pelouse est âgée, et surtout si le sol est lourd et souvent piétiné, il faut passer un aérateur mécanique pour faciliter la pénétration de l'air et de l'eau.

    Les engrais :

    Apportez de l'engrais 2 à 3 fois par an.
    Vous trouverez dans le commerce des engrais composés (azote N, phosphore P et potasse K) spécialement étudiés pour le gazon. Utilisez-les aux doses et aux périodes préconisées sur l'emballage par le fabricant.

    Choisissez l'engrais adapté à l'effet recherché :

    • Les engrais « coup de fouet »
      ils libèrent rapidement l'azote qu'ils contiennent : cela produit un effet immédiat sur la croissance et la coloration des feuilles.
      On les utilise pour « réveiller » une pelouse fatiguée.

    • les engrais "à libération lente"
      ils libèrent l'azote progressivement, et les plantes peuvent le consommer au fur et à mesure de leurs besoins.
      Ils réduisent les risques de brûlure, maintiennent une belle coloration du feuillage et ils risquent moins d'être entraînés en profondeur par les pluies.

    Arrosez copieusement après l'épandage.
    Les granulés d'engrais qui se déposent sur les feuilles sont très concentrés et peuvent brûler localement le feuillage.
    Un bon arrosage dissoudra ces granulés et fera pénétrer les éléments fertilisants dans le sol.

    Les ravageurs et les maladies

    Lutter efficacement contre les taupes nécessite souvent de nombreux matériels. L'efficacité de ceux-ci reste souvent assez aléatoire, cependant ces petits animaux inoffensifs au premier abord peuvent détruire votre gazon en quelques semaines. Appliquez-vous à détruire immédiatement toutes les taupinières (les mottes de terre) et placez des appareils répulsifs.

    les maladies cryptogamiques

    Les traitements sont vendus au rayon phytosanitaire de votre jardinerie. A utiliser selon les doses prescrites. Ces maladies peuvent être évitées par l'entretien régulier du gazon.

    Calendrier